Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Amériques
13/05/2009 - 20:26

Un raid américain en Afghanistan aurait fait des victimes

Le bombardement aérien américain de la semaine dernière dans l'ouest de l'Afghanistan, qui a provoqué une crise entre Washington et Kaboul, a fait 140 morts dont 93 enfants..



Ce document a été validé par sept responsables provinciaux et gouvernementaux et un général deux étoiles afghan qui font partie d'une commission d'enquête envoyée sur place par les autorités afghanes.

Intitulée "Liste des martyrs du bombardement du district de Bala Boluk dans la province de Farah", la liste indique le nom, l'âge, et le nom du père de chaque victime.

La plus jeune est un nourrisson âgé de huit jours, Sayed Musa. Cinquante-trois des victimes sont des jeunes filles âgées de moins de dix-huit ans, et 40 sont des garçons. Seuls 23 des personnes décédées sont des hommes âgés de plus de 18 ans.

L'état-major américain conteste le bilan du raid et estime que certains des noms mentionnés sont des faux.

Le parlement afghan a réclamé lundi du gouvernement de restreindre légalement les activités des forces internationales.

Le président Hamid Karzaï avait déjà demandé vendredi la fin de tous les raids aériens, une hypothèse exclue dimanche par le conseiller de la Maison blanche pour la sécurité nationale, James Jones, qui a estimé que les Etats-Unis ne pouvaient pas combattre "avec une main attachée derrière le dos".

Selon les Nations unies, les bombardements occidentaux sont à l'origine de plus de la moitié des morts civils cette année et ce bilan en constante croissance tend les relations entre le gouvernement afghan et les forces internationales.

Celles-ci, au nombre de plus de 70.000, vont recevoir 17.000 militaires américains en renfort dans les semaines qui viennent et les prochains mois pour assurer le bon déroulement de l'élection présidentielle prévue en août, où Karzaï briguera un nouveau mandat.

Le général David Petraeus, qui commande les opérations militaires américaines dans cette région du globe, a annoncé avoir demandé à un général de se pencher sur la pratique des raids aériens. Il est important de s'assurer que "nos combats tactiques ne fragilisent pas nos buts stratégiques et nos objectifs", a-t-il estimé.

Lundi, on a appris de source proche du Pentagone que Washington allait limoger l'actuel chef des forces américaines et de l'Otan en Afghanistan par un spécialiste de la lutte antiguérilla.

Le général David McKiernan, nommé seulement en juin 2008, va céder son poste au général Stanley McChrystal, actuellement en poste à l'état-major général et ancien chef des forces d'opérations spéciales à Fort Bragg, en Caroline du Nord.

Les responsables ont refusé de donner une raison pour le départ du général McKiernan mais les observateurs notent qu'il coïncide avec la mise en oeuvre de la nouvelle stratégie "AfPak" (pour "Afghanistan-Pakistan") de l'administration Obama.

Cette stratégie est, basée notamment sur le recours aux opérations commando pour mater les taliban et autres groupes radicaux.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate




Partageons sur FacebooK