Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Amériques
28/08/2009 - 15:34

Une Californienne séquestrée pendant 18 ans

L'Amérique découvre horrifiée qu'elle a aussi sa Natascha Kampusch, cette jeune Autrichienne qui avait été séquestrée pendant plus de huit ans avant de s'échapper en 2006.



Une Californienne a vécu pendant 18 ans dans les mêmes conditions effroyables, après avoir été enlevée à l'âge de 11 ans. Jaycee Lee Dugard qui s'est présentée à la police cette semaine vivait recluse dans le jardin de la maison de ses deux ravisseurs, dont le mari, un violeur récidiviste, l'a utilisée comme esclave sexuelle et lui a donné deux enfants, aujourd'hui âgés de 11 et 15 ans.

Son ravisseur présumé, Phillip Garrido, a été arrêté avec sa femme, qui est également soupçonnée d'avoir participé à l'enlèvement de cette jeune fille blonde, le 10 juin 1991 à South Lake Tahoe, à l'arrêt du bus scolaire juste devant chez elle et sous les yeux de son beau-père.

Ce dernier, Carl Probyn, 60 ans, a fait part de son soulagement à l'annonce du retour de Jaycee à la liberté. "La voir revenir vivante, la voir se rappeler de choses du passé, et voir ces personnes arrêtées, c'est comme une triple victoire", a-t-il dit. "Ça a détruit mon mariage. J'ai vécu l'enfer, jusqu'à hier j'étais suspect", a-t-il confié à l'Associated Press à son domicile d'Orange (Californie).

Aujourd'hui, à mesure que l'enquête progresse, la joie des retrouvailles a cédé la place à l'effroi. Selon les enquêteurs, le ravisseur de Jaycee l'a violée pendant des années, lui faisant deux enfants, le premier lorsqu'elle avait 14 ans. Ces deux filles et leur mère, que Garrido appelait "Allissa", ont vécu dans une cabane et une tente derrière la maison protégées du monde extérieur par un dédale de clôtures à Antioch, dans la grande banlieue est de San Francisco, et à quelque 300km de South Lake Tahoe.

"Aucun de ces enfants n'a jamais été à l'école, ni vu un docteur de sa vie", selon le shérif adjoint du comté d'El Dorado, Fred Kollar. "Elles étaient tenues dans un état d'isolement total dans l'enceinte."

Jaycee Dugard, qui a maintenant 29 ans, a retrouvé jeudi sa mère, mais la rencontre a été assombrie quand la famille a appris que leur petite fille souriante, blonde aux yeux bleus, avait passé le plus clair de sa vie réduite à l'état d'esclave.

"Elle est en bonne santé, mais vivre enfermé dans un jardin entièrement clos pendant ces 18 ans laisse des traces", a commenté le shérif Kollar. L'enceinte disposait de l'électricité, d'un cabanon et d'une douche rudimentaire, "comme au camping", selon le policier.

A 54 ans, le tortionnaire présumé a un lourd passé de délinquant sexuel remontant aux années 1970. En 1988, alors qu'il était condamné pour viol, il avait bénéficié d'une libération conditionnelle d'une prison d'Etat du Nevada. Cette remise en liberté le soumettait à un contrôle régulier. Or jamais l'inspecteur chargé de sa libération conditionnelle -et qui se rendait régulièrement chez Garrido- n'a soupçonné quoi que ce soit.

Le service d'application des peines de Californie a expliqué avoir convoqué Phillip Garrido mercredi après avoir reçu des informations indiquant qu'il avait été vu en compagnie de deux enfants à l'Université de Californie, à Berkeley, où il distribuait des brochures religieuses.

"L'interrogatoire qui a suivi (...) a conduit Garrido à reconnaître l'enlèvement de cette femme adulte", a précisé l'administration pénitentiaire californienne. "Il a ensuite admis que la femme était Jaycee Lee Dugard et que les enfants étaient les siens."

Les enquêteurs cherchent désormais à vérifier si Garrido a également abusé de ses deux filles.

Natascha Kampusch était âgée de 10 ans lorsqu'elle a disparu sur le chemin de l'école, en mars 1998. Elle était restée en captivité durant huit ans et demi aux mains de Wolfgang Priklopil, qui la confinait la plupart du temps dans la cave de sa maison, en banlieue de Vienne. Priklopil s'est donné la mort après l'évasion de la jeune femme en août 2006.


Source: Associated Presse via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK