Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
28/07/2009 - 16:51

Une femme député vend des «némalis», des «bines bines» et des «béthios» à Harlem

Cela s’est passé aux Usa, à New-York plus précisément. Notre député nationale, peut-être foudroyée par la crise financière, n’a trouvé rien de mieux que de vendre des «némalis»( encens), «bines bines» et des pagnes déchirés (seurou nothi avec filets de pêche), des «bethios» quoi ! Elle a transporté le marché Hlm au cœur de Harlem.



Au vu et au su de toute la diaspora, la dame, très connue à l’Assemblée nationale à travers son niveau lamentable qui la conduit à torturer la langue de Molière, expose ses produits sans se soucier de son statut de député du peuple. «Aywo bine bine, aywo thiouraye, aywo seuri nothi» (et autres produits aphrodisiaques), disait Mme le député du peuple. Depuis ce jour, cette attitude du député est devenue le sujet de conversation des Sénégalais d’Amérique. En plus, comme elle a des rondueurs physiques, la dame fait courir tous les «Modou-Modou», même les émigrés non Sénégalais. Vraiment, Mamadou Seck doit prendre des mesures pour mettre de l’ordre dans son Institution.

Doukat Danse

La célèbre dans créée par son éminence Cheikh Béthio Thioune, guide suprême des «Thiantacones», est en train de faire des émules. Mieux, elle est devenue un produit très prisé par les jeunes. Ces jours-ci, un clip d’un tout autre genre circule dans les téléphones portables de Dakarois. Dans ledit clip, qui n’est rien d’autre qu’un montage savamment élaboré, on voit le «Cheikh» en personne, plongé dans une séance de sa danse préférée, le «dukat danse» notamment, rythmé par une musique issue du dernier produit de la chanteuse Titi. Comme si le «Roi du Dukat Danse», comme l’appelle notre confrère Fabrice Nguéma dans sa revue de presse à WalfTV, avait réalisé un «bœuf» avec la star de la gente fémine. «Thiey portable yii !».

Baisers suspects

Là également, c’est le Cng qui doit se prononcer sur les baiser tous azimuts du lutteur de Fass, Gris Bordeaux. Les enfants ont été interdits d’accès dans l’arène (exception faite aux Ndioulys de Pala Mbengue), certains animaux aussi, mais des sanctions doivent être prises contre Gris Bordeaux pour ses attitudes de Pédé dans l’arène. Ce mec, pourtant marié à une belle demoiselle, ne cesse de poser des baisers sur les lèvres de ses adversaires. Il l’a fait contre Baboye et a été battu, et le voilà récidiver avec Yékini, pour le même résultat. Gris doit être rappelé à l’ordre. La lutte est un sport d’hommes et non des «hommes femmes». Gris n’a qu’à réserver ses baisers à son épouse.

Camp pénal

Le nouveau directeur du Camp pénal de Dakar, Saliou Fall, a été installé dans ses fonctions lundi, en remplacement d’Ousmane Faye. La passation de service entre ce dernier et Mame Saliou Fall, qui assurait l’intérim de M. Faye, en mission à l’étranger, s’est déroulée en présence du directeur de l’Administration pénitentiaire, Cheikh Tidiane Diallo. Celui-ci a rappelé les trois missions du nouveau directeur. Elles consistent notamment «à veiller sur l’alimentation des détenus, leurs soins médicaux et leur réinsertion sociale, en assurant leur alphabétisation et leur formation professionnelle». A la tête du Camp pénal, l’un des plus grands établissements pénitentiaires du pays, qui accueille les détenus condamnés à purger de longues peines, Saliou Fall a résumé sa mission à «l’entretien des détenus». Il devra également, sur directive du ministre de la Justice, Garde des sceaux, Me Madické Niang, travailler «au renforcement de la sécurité du Camp pénal», a ajouté M. Diallo. Ce dernier a, par ailleurs, fait part de la volonté du gouvernement sénégalais «d’engager une réforme profonde de l’Administration pénitentiaire». La réforme de l’Administration pénitentiaire concerne, essentiellement, à «la mobilité, les infrastructures et le respect des droits de l’homme» dans les établissements pénitentiaires, a précisé Cheikh Tidiane Diallo.

Camp pénal (bis)

Le nouveau directeur du Camp pénal, Saliou Fall, était auparavant chef de la Division du matériel des infrastructures de l’Administration pénitentiaire. M. Fall compte 23 ans d’expérience dans la Direction d’établissements pénitentiaires. Il a également passé deux ans à la Division du contrôle des services. L’installation du nouveau Directeur du Camp pénal de Dakar et le départ de l’ancien, Ousmane Faye, étaient prévisibles, si on s’en tient aux informations que nous avons eues, vendredi dernier. Selon nos sources, le camp connaît des problèmes dans sa gestion. Certains parents des détenus s’inquiètent de la situation qui y prévaut, tandis que d’autres se demandent si, effectivement, les détenus sont biens nourris et entretenus par les responsables du camp.

Sarko teste sa popularité …

En annonçant en grande pompe le supposé malaise du président français, le service de communication de l’Elysée n’est-il pas en train de tester la cote de popularité du Sarko ? C’est la question que l’on se pose en tout cas. Nicolas Sarkozy a quitté l'hôpital du Val-de-Grâce, lundi matin vers 11 heures, pour se rendre à la Lanterne, à Versailles. Il était en observation durant la nuit de dimanche à lundi, après le malaise dont il a été victime, dimanche après-midi. Main dans la main avec son épouse, Carla, le chef de l'Etat français, souriant, a fait quelques pas dans la cour de l'hôpital militaire du Ve arrondissement. Accompagné de trois médecins, d'une infirmière, de Claude Guéant, Secrétaire général de l'Elysée et de Franck Louvrier, Conseiller en communication, Nicolas Sarkozy a salué les badauds, avant de monter dans sa voiture avec la première dame.

Sarko teste … (bis)

Les traits reposés, le président français a fait un geste par la fenêtre de son véhicule aux journalistes et aux quelques dizaines de passants présents, retenus sur le trottoir situé de l'autre côté du boulevard de Port-Royal (Ve arrondissement). Le président devra se reposer «quelques jours», mais «aucun traitement médical» ne lui a été prescrit par les médecins suite à son «malaise lipothymique d'effort», dimanche, selon un communiqué de l'Elysée. «Un repos relatif de quelques jours lui a été conseillé», assure l'Elysée. Le chef de l'Etat a commencé à suivre ces conseils : en sortant de l'hôpital, il ne s'est pas rendu à l'Elysée, mais à la Lanterne, propriété versaillaise de la République, où, selon des journalistes qui ont suivi son cortège, le couple présidentiel est arrivé en milieu de journée. Il n'y a «aucune cause» ni «conséquence cardiologique» au malaise de Nicolas Sarkozy, a indiqué un communiqué de l'Elysée juste avant que le chef de l'Etat ne sorte à pied de l'hôpital du Val-de-Grâce. Les stratégies en communication de l’Elysée sauront si Sarko est toujours dans le cœur des français ou pas.

… Ségoléne aussi

La présidente socialiste du Conseil régional de Poitou-Charentes, Ségolène Royal, a reçu vendredi 24 juillet une sombre missive, comme l'a annoncé la Nouvelle République du Centre-Ouest. En effet, l'avocat de la victime, maître Jean-Pierre Mignard, a fait état de la réception par le cabinet de Mme Royal d'une lettre de menace, accompagnée d'une balle de gros calibre. Le pli était personnellement adressé à l’ancienne candidate à la présidentielle française et contenait une lettre tapée à l'ordinateur, un photomontage, des articles de presse la concernant et une balle, vraisemblablement de calibre 38. Ces documents reçus ont fait l'objet d'une main-courante. L'enquête est désormais entre les mains de la sous-direction antiterroriste, qui va tenter de déterminer qui est ce «corbeau».

«Benno ak Awa»

Des femmes du Pds viennent de mettre sur pied une structure politique dénommée «Benno ak Awa Ndiaye Dolel Wade». Selon ses initiateurs, c’est suite à appréciation de la situation des femmes, depuis l’accession de Me Wade au pouvoir, que ces dernières ont décidé de créer ce mouvement national, lancé dans la ville de Kaolack, comme l’avait été le Pds, en 1974. L’objectif de ce mouvement, c’est de préparer la réélection du président en 2012. La ministre d’Etat Awa Ndiaye a été désignée par ces femmes comme présidente. Ces libérales entendent : «sécuriser la continuité du Wadisme», «préparer 2012 dans l’unité» et «récupérer toutes les femmes frustrées, d’ici 2012». Une caravane «Benno» sera organisée dans toutes les régions du Sénégal. Racki Kane, représente le Mouvement à Dakar, Bintou Diakhaté à Thiès, Faty Guèye à Louga, Coumba Ndiaye à Diourbel, Madjiguéne Fall à Kaolack, Coumba Mara à Tambacounda, Geneviève Manta à Ziguinchor, Mame Sèye Samb à Kaffrine, Abibatou Diallo à Kolda, Mariétou Dieng à Fatick, Oulimatou Oumar Ndiaye à Matam et Aminata Fonsa Dialla à Kédougou. Ce sont là les différentes responsables du Mouvement.

Bordeaux et Adama Sarr

Toujours à la recherche du successeur de Souleymane Diawara au poste de défenseur central, les Girondins de Bordeaux s'étaient renseignés d’abord sur le Sénégalais d’Ukraine, Papa Malickou Diakhaté, avant de s’orienter vers un autre «Lion de la Teranga», Mohamed Sarr, défenseur central du Standard de Liège. Pourtant, interrogé par RMC après la victoire lors du Trophée des Champions, samedi, contre Guingamp (2-0), Laurent Blanc, l'entraîneur bordelais, a toutefois démenti la venue de l'international sénégalais en Gironde.



Source: Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK