Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

La Bourse en Direct
16/03/2010 - 23:06

Une rumeur d'alliance dope les titres Daimler et Renault

Les titres Renault et Daimler sont en hausse en Bourse mardi après des informations selon lesquelles les deux constructeurs automobiles discuteraient d'un échange de participations en capital dans le cadre d'une coopération à long terme.



Le français et son concurrent allemand ne font pas mystère de leurs discussions en cours pour coopérer en matière de réduction des coûts, de mise en commun de leurs ressources technologiques et de création d'un effet de taille pour une plus grande efficacité à la sortie de la crise.

D'un côté, l'ensemble constitué par Renault et son allié japonais Nissan, dirigé par Carlos Ghosn, manque de voitures vraiment haut de gamme malgré les tentatives faites avec la Safrane, la Vel Satis ou les modèles fabriqués par le coréen Samsung.

De l'autre, Daimler, dirigé par Dieter Zetsche et emmené par sa marque haut de gamme Mercedes, souhaite se développer dans les voitures plus modestes au-delà de la Classe A et des Smart.

Dans une étude publiée lundi, l'analyste Max Warburton, de Sandford Bernstein, pense que les deux groupes discutent d'un "niveau de coopération en matière de produits et de technologies beaucoup plus large et d'un niveau beaucoup plus officiel".

"On dit que Ghosn tente de persuader Zetsche de faire partie de l'alliance Renault-Nissan, via un investissement en capital ou un échange, tandis que Zetsche préférerait une simple société commune", écrit l'analyste.

Dans son édition de mardi, le Financial Times rapporte que les deux sociétés sont en discussion sur des prises de participation croisées dans une optique de coopération à long terme.

Chaque constructeur pourrait prendre une part inférieure à 10% dans le capital de son partenaire, ajoute le quotidien financier.

En Bourse, l'action Daimler gagnait 1,23% à 33,74 euros à la mi-journée et Renault prenait 1,7% à 34,14 euros, tandis que l'indice des automobiles européennes avançait de 1,1%.

"On pouvait déjà entendre la rumeur hier. Elle est fondée sur une étude de Sanford Bernstein (...)", commente un trader à Francfort.

Renault et Daimler n'ont rien voulu dire ni lundi ni mardi.

L'agence Bloomberg rapporte mardi que les discussions ont achoppé sur des questions de prix, comme ce qui s'est passé pour PSA Peugeot Citroën et Mitsubishi Motors il y a quelques semaines.

Daimler pèse 37 milliards d'euros en Bourse, contre 9,7 milliards pour Renault.

Les constructeurs automobiles sont aux abois pour réduire leurs coûts par des économies d'échelles et répartir sur un grand nombre de véhicules leurs investissements dans les nouvelles technologies, tels que les véhicules hybrides et électriques.

Carlos Ghosn a souvent dit que l'alliance Renault-Nissan pourrait être ouverte à une troisième partenaire.

Dieter Zetsche est réticent à foncer tête baissée dans une alliance après l'échec de la fusion avec l'américain Chrysler, tentée à la fin des années 1990.

Au salon automobile de Genève au début du mois, Carlos Ghosn a déclaré que son groupe était en discussion avec de nombreuses personnes. Il s'agit de taille et d'investissements en commun, et de partager les technologies, avait-il dit. "Vous seriez surpris du nombre de sociétés avec lesquelles nous parlons collaboration. Je pense que ce n'est pas seulement Renault-Nissan, mais le secteur dans sa totalité."


Source: Reuters via Yahoo News

H. V. N. / source web



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo