Quantcast
Sommaire
Monde: Toute l'Actu
02/12/2022 - 12:10

Variole du singe : un rebond de l’épidémie ? Le comité de veille lance l’alerte

Il ne faut pas baisser la garde ; le danger n’est pas encore écarté ! Il ne s’agit pas du Covid-19 mais de la variole du singe. Le comité de veille sort de son silence pour mettre en garde sur une possibilité de rebond, invitant ainsi la prise de conscience de chacun.



Un risque de reprise !

C’est ce qu’il convient de retenir de l’avis du comité de veille objet d’une publication ce Lundi 28 Novembre 2022. La variole du singe risque de surprendre si la veille n’est pas permanente. Il ne faut donc pas se contenter de la situation actuelle pour baisser la garde. Il est vrai que ces derniers temps, les chiffres sont plus favorables parce qu’il y a décroissance. Ce n’est pourtant pas une raison suffisante pour se laisser aller à la négligence.
Il en est ainsi dans la mesure où beaucoup d’inconnus peuvent cacher certaines réalités qui peuvent surprendre lorsqu’il n’est pas actuellement possible de faire une évaluation de la situation avec précision. Il convient dans ce cas d’anticiper les risques sanitaires selon Brigitte Autran. S’il faut s’en tenir aux chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé, près de 4100 cas sont enregistrés en France pour plus de 130.000 vaccinations.

Comment se protéger du virus ?

La vaccination est actuellement le moyen de protection le plus recommandé. Toutefois il faut adapter de bons comportements pour se protéger et protéger également les autres. Les statistiques ont prouvé que les personnes ayants des relations homosexuelles sont les plus exposées, principalement les hommes qui ont plusieurs partenaires. 
Si la garde reste telle, il est bien possible de baisser complètement la courbe d’ici 03 mois. Le cas contraire, il faut s’attendre à un rebond alors que le dernier pic date du mois d’Août passé.

Les symptômes de la variole du singe

Il faut les connaître pour vite les soupçonner afin d’aller confirmer ou infirmer chez son médecin. Le patient commence par une fièvre qui bien évidemment est un symptôme commun à plusieurs autres maladies. La fièvre s’accompagne généralement des douleurs musculaires de plus en plus insupportables dans le temps. La fatigue ne tarde pas à s’installer les jours suivants.
Chez la majorité des patients on constate une éruption cutanée. Il n’y a que le test qui puisse confirmer la présence du virus. C’est pourquoi il faut toujours éviter de se lancer dans un traitement sans diagnostic. Jusque-là le diagnostic se pose grâce à un test biologique (PCR).   

Frank Robin



Lu 189 fois






Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League





+ DE NEWS

Guerre en Ukraine


FACEBOOK
Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb


Voyants, medium, astrologues, guérisseurs...
L'amour, la chance, le succès, la mort, le bien-être personnel, l'harmonie familiale, le mauvais œil.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest