Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
16/09/2009 - 12:47

Visite du président Wade a Washington

C’est aujourd’hui que le président de la République, Me Abdoulaye Wade, doit se rendre à Washington pour la signature du Mca.



C’est un événement majeur, au vu de l’importance du financement accordé à notre pays par les Américains. Seulement, des Sénégalais vivant au pays de l’oncle Sam et membres de l’Apr, une formation politique que dirige Macky Sall, et la structure «Nouvelle Vision africaine» menacent de saboter la visite du chef de l’Etat. Ce sont d’abord des femmes membres du Pds ont décidé de quitter cette formation, avant-hier. Elles ne seraient pas contentes de la manière dont le parti est géré à Washington et seraient engagées à faire comprendre cela à leur leader. De toute façon, du côté des Usa, toutes les dispositions seraient déjà prises pour que la visite du président Wade se passe sans accrocs.  


Les jeunes de l’Alliance pour la République (Apr/Yakaar) et l’Alliance des Forces de progrès (Afp) organisent une conférence de presse sur l’actualité nationale, ce mardi. La rencontre avec la presse est prévue au siège de l’Afp, sis à Sacré-Cœur 1 (villa 8308), précise la même source. Elle fait suite aux rencontres organisées, la semaine dernière, entre les jeunes de ces deux formations politiques de l’opposition. Ils ne manqueront certainement pas d’évoquer les informations faisant état du retour du leader de l’Apr, Macky Sall, au Pds.

Journal

Restons avec l’Apr pour annoncer la création d’un quotidien par un proche de Macky Sall. Selon nos sources, ce journal sera dirigé par un journaliste qui s’est essayé en politique récemment. Maintenant, il va reprendre la plume. Est-ce un journal financé par le leader de l’Apr, comme l’avait été «sa» défunte radio, «Sen Info» ? On ne saura donner une réponse affirmative, mais l’avenir nous édifiera.

Gros moyens

Attention ! La presse connaîtra bientôt de grands changements. Oui ! C’est, comme l’a révélé un journal, Karim Wade qui va lancer son groupe de presse. Un grand et gros groupe de presse. Radio, Télévision, Quotidien, en plus d’une imprimerie. L’ami de Cheikh Diallo compte déployer les gros moyens. L’objectif de ce groupe, c’est de bouleverser la hiérarchie dans la presse en livrant des informations de haute facture. Le plus intéressant, c’est que l’imprimerie va casser les tarifs de l’impression des journaux. Bonne nouvelle pour les éditeurs regroupés au sein de la Cdeps. A ne pas confondre avec les Cdeps du ministère des Sports, même si plagiat et contrefaçon sont devenus monnaie courante dans la presse sénégalaise.

Coud

Les jeunes Mbackois ont battu le macadam pour protester contre la volonté du chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, de détrôner le Directeur du Coud, Iba Guèye, par ailleurs maire de Mbacké depuis le pouvoir socialiste auquel il appartenait. Etudiants, restaurateurs, en passant par les gardiens de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) ont bravé l’ardent soleil de ce mois de pénitence pour traduire leur désaccord. L'annonce a été fatale pour les milliers de Mbackois qui survivaient au Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud), sous la tutelle du désormais ex-directeur, Iba Guèye. Ainsi, des centaines de jeunes, en majorité composé d’étudiants, ont manifesté pour montrer leur amertume face à cette décision du chef de l'Etat, qui vient de remplacer par décret le Directeur du Coud au profit du ministre conseiller Sitor Ndour. Le bonheur des uns faisant le malheur des autres, on pourrait alors penser : «Mbacké qui pleure, Fatick qui rit».

Coud (bis)

Ces jeunes de Mbacké, eux, ne demandent ni plus ni moins à Me Wade que de revenir sur sa décision. Iba Guèye serait-t-il en train de payer les frais de sa réticence face à une volonté du président de la République, qui avait porté son voeu sur le ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Moussa Sakho, pour conduire les destinées de la Commune de Mbacké, au lendemain de leur victoire éclatante de la Coalition «Sopi» aux élections du 22 mars 2009 ? Le maire de Mbacké avait dit niet à cette proposition du chef de l'Etat. Piquée depuis par une colère noire, Me Wade vient de satisfaire sa satire envers l'édile de Mbacké, qui est resté injoignable pour clarifier sur les faits. Du côté du ministre Sakho, on respecte la décision et l'on compte toujours oeuvrer dans la dynamique gouvernementale. Suffisant pour dire qu'ils vont essayer de jouer les sapeurs-pompiers pour éviter le pire à Mbacké.

Pcr

Les dernières pluies qui se sont déversées sur les terres de la capitale du Mouridisme, Touba, sont assurément «la goûte d'eau qui a fait déborder le vase». Accablés par les inondations, les habitants du quartier «Niary Etages» se sont sentis laissés à leur sort par les autorités locales, notamment le tout nouveau Président de la Communauté rurale (Pcr), Serigne Mourtalla Mbacké Ibn Aladji Bara et Cie. Le Pcr de Touba Mosquée et compagnie sont accusés, par les populations du quartier «Niary étages», d’être les seuls responsables de leur calvaire. Cette population, qui patauge depuis quelques jours dans ces eaux de pluies, souffre le martyre et réclame une assistance urgentissime. Ces habitants, composés en majorité de commerçants, soutiennent que ces eaux ont complètement paralysé tous les secteurs économiques. «Nos magasins sont fermés depuis trois jours à cause de ces eaux qui menacent notre vécu quotidien», déplore Mor Diop, un commerçant.

Pcr (bis)

A ces maux, s'ajoute l'impraticabilité des routes qui mènent vers d'autres localités. Saluant au passage les grands chantiers du khalife général des mourides, El hadji Bara Mbacké, cette population qui ne compte pas donner sa langue au chat, soutient que l'équipe sortante, dirigée par Sérigne Makhtar Diakhaté, était plus attentive aux sollicitations des populations que ce nouvel attelage conduit par le fils du khalife, Mourtalla Mbacké. Ce dernier, qualifié récemment d'absentéiste par la presse, se trouverait présentement du côté de la France, pour des raisons personnelles. Pour l'heure, le quartier «Niary Etages», qui croule sous les eaux, veut aller à la vitesse supérieure et demande, du coup, sa part des dix millions dégagés par le khalife général des mourides pour venir en aide aux sinistrés et réclame une décentralisation imminente du plan Orsec à travers le pays. Sauf que pour les 10 millions, ils devront s’adresser à un autre PCR, en l’occurrence Président du Conseil régional (Pcr) de Dakar, qui les a reçus.

Convergence concrétiste

Le bureau de la Convergence concrétiste s’est réuni sur des questions liées au réaménagement du gouvernement, au Mca, aux déclarations de l’opposition, à la crise casamançaise et à la Présidentielle de 2012. La Convergence concrétiste propose une large responsabilisation des jeunes qui font toujours preuve de disponibilité et d’engagement à servir le Sénégal et le président Wade. La Convergence concrétiste déclare qu’à deux (2) ans de l’élection présidentielle, «le président Wade ne doit plus compter sur certains ministres, Pca et Dg arrogants et éloignés du peuple». La Cc félicite le président Wade et son gouvernement de l’admission du Sénégal au Mca. Elle condamne «les graves et fractionnistes déclarations d’Abdoulaye Batilly et d’Amath Dansokho, deux politiciens véreux et irresponsables, dont les partis n’ont aucune représentativité dans ce pays», selon la structure que dirige Cheikh Omar Lô.

Décès de Félix Gomis

L’ancien international de football des années 70, Félix Gomis, est décédé vendredi 11 septembre à Thiès à l’âge de 50 ans. Elégant homme de milieu, Félix Gomis faisait l’unanimité autour de son talent et de sa sportivité, des qualités qui ont d’abord fait sa célébrité au sein de la Seib de Diourbel, puis de l’équipe nationale. Au sein de l’équipe diourbelloise, dont il fut le capitaine, il a régné en maître dans le championnat national aux côtés de joueurs comme Karim Sèye, Ass Birane Cissé, Mboury Niang, Chérif Kandji, Lamine Ndiaye, Mamadou Keita et Mor Diaw «Bonhof». C’est avec un égal bonheur qu’il avait intégré les «Lions» du Sénégal pour en être l’une des principales pièces maîtresses au milieu du terrain, en compagnie de Jules Bocandé et de Lamine Ndiaye.

«GC» à «Ndef Leng»…

Une forte délégation de la Génération du Concret (GC), conduite par Serigne Fallou Touré, était au Cices pour représenter son leader, Karim Wade, à la conférence religieuse des Femmes du Mouvement «Ndef Leng». Il a eu des accolades entre les hommes de Karim et Mbagnick Ndiaye, le président dudit mouvement, par ailleurs ancien conseiller et proche du maire de Fatick et non moins ancien Premier ministre et Président de l’Assemblée nationale, Macky Sall. Comme pour dire qu'au-delà de la politique, «nous sommes tous des croyants».

… Awa Ndiaye aussi

Mme la ministre d'Etat Awa Ndiaye aussi, pour ne pas être laissée en rade par le train du rapprochement, avait dépêche son chef de Cabinet, Rokhaya Niang, à cette manifestation religieuse, dont le «MC» du jour n’était autre que le tonitruant Abdoulaye Mbaye de «Touba Peex», secondé par le «Griot du Prophète» (et des «geer», bien sûr), El Hadj Assane Ndiaye.

Golf Sud

Très remontée contre Mme le maire de la Commune d’arrondissement de Golf Sud, Aida Sow Diawara, la section locale du Front pour le socialisme et la démocratie/Benno Jubal (Fsd/Bj) lui a envoyé une correspondance plus que musclée, le 11 septembre dernier. «Depuis votre installation, écrit le représentant du parti fondé par le défunt Cheikh Abdoulaye Dièye, il nous a été permis de constater certaines déviances graves et scandaleuses». Aussi, Papa Amadou Gaye et ses camarades ont-ils décidé de tirer la sonnette d’alarme car, à leur yeux, l’installation d’une «autre Délégation spéciale serait une insulte, au vu de la concentration des ressources humaines au niveau de la commune».

«Détournement d’objectif»

Le Fsdbj, qui revendique un statut de «digne représentant d’une population victime d’une équipe, dont les actes posés sont en contradiction avec ses intérêts», entend prendre «toutes ses responsabilités pour la protection sociale des populations». Car, selon les militants du parti de Cheikh Bamba Dièye, bien qu’incapable de résoudre l’équation que pose l’évacuation des flaques d’eau, Mme le maire semble en rajouter «avec la distribution scandaleuse des secours». Toujours dans son courrier à Mme le maire, le secrétariat Exécutif du Fsd/Bj de rappeler «les dispositions pertinentes du Code des collectivités locales», pour attirer son attention sur ce qu’il considère comme un «détournement d’objectif».

Benno se disloque

Qui disait que les alliances contre nature pouvaient prospérer, à la veille des élections locales ? A Golf Sud en tout cas, cette assertion ne s’est pas avérée. Le Fsd/Bj, membre de la coalition victorieuse des élections, affirme haut et fort «se démarquer de toute déviance relevant de votre (celle du maire) gestion». Paradoxe, les «Jubalistes» semblent vouloir tirer la couverture de leur côté, car ils prétendent que «seul l’Etat-civil géré par une de nos militantes, connue pour son intégrité morale, peut nous être imputée ultérieurement». Heum ! «Ku racc jëm sa kanam mu dëll de». Pire encore, écrit encore le responsable du Fsd/Bj, «sur le plan politique, le Secrétariat exécutif constate avec regret la rupture unilatérale du dialogue et le non-respect des engagements tenus… Et prend acte, de cette volonté boulimique et solitaire dans la conduite des affaires de l’institution municipale».

Baïla

Geste fort louable que celui que l’Amicale des Femmes de la Loterie nationale sénégalaise (Lonase) et son Directeur général, Baila Wane ont eu à l’endroit de l’hôpital de Fann, où ils ont remis, samedi 12 septembre 2009, un important lot de matériel, une enveloppe des «ndogu». Qui disait «le gain au parieur, les bénéfices à la Nation ?».



Source: Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK