Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
13/02/2009 - 17:33

Visite du président chinois au Sénégal

Dakar- Le président chinois Hu Jintao a poursuivi vendredi au Sénégal sa tournée en Afrique, continent avec lequel les échanges commerciaux de Pékin ont atteint en 2008 un nouveau record, en dépassant les 100 milliards de dollars, soit une hausse de 45% par rapport à 2007.



Au Mali voisin, le chef de l'Etat chinois a inauguré dans la matinée près de la capitale un centre de traitement contre le paludisme et posé à Bamako la première pierre du troisième pont de la capitale, baptisé "pont de l'amitié sino-malienne" et entièrement financé par un don chinois.

"Ce pont dont nous ouvrons le chantier est un don de la République populaire de Chine au Mali. Il constitue l'un des plus grands chantiers de génie civil jamais réalisés au Mali", s'est félicité le président malien Amadou Toumani Touré, lors d'une cérémonie aux rythmes des tam-tam et de danses.

Les études et travaux du pont, au dessus du fleuve Niger, sont estimés à 34 milliards de francs CFA (51 millions d'euros), et les travaux devraient durer 40 mois. Il doit faire 2.294 mètres de long et avoir un échangeur sur chaque rive du fleuve.

"Ce pont est le plus grand projet jamais réalisé pour l'Afrique de l'Ouest par la Chine", a assuré de son côté le président chinois.

"Nous sommes tous deux des pays en voie de développement et face à la crise financière internationale nous devons renforcer nos relations. La Chine poursuivra son aide au Mali", a-t-il ajouté.

Jeudi, au début de sa visite de 24 heures au Mali, le président chinois avait affirmé que, malgré la crise économique mondiale, "la Chine maintiendra la densité de ses échanges avec le Mali, le continent africain" et allait même "augmenter (ses) investissements sur le continent".

Sur un continent de plus en plus courtisé pour les richesses de son sous-sol, encore largement inexploitées, Bamako est un fidèle allié de Pékin depuis l'indépendance en 1960 de cette ancienne colonie française.

Selon des statistiques officielles chinoises, le commerce entre la Chine et l'Afrique a atteint en 2008 le record de 106,84 milliards de dollars, en progression de 45,1% sur un an.

Les exportations chinoises vers l'Afrique ont représenté 50,84 milliards de dollars, en hausse de 36,3% par rapport à 2007. Les importations, principalement des matières premières et, surtout, du pétrole, ont totalisé 56 milliards de dollars, soit +54% en glissement annuel.

Mais les entreprises françaises "ne sont pas à armes égales" en Afrique avec leurs concurrentes chinoises, qui bénéficient de l'appui de l'Etat chinois, a affirmé à l'AFP à Dakar le président du Comité Afrique du Medef international (patronat français) Patrick Lucas.

Le président chinois est attendu vendredi après-midi au Sénégal pour une visite de 24 heures. Pékin et Dakar ont rétabli leurs relations diplomatiques fin 2005, après un divorce de près de 10 ans, dû à la reconnaissance de Taïwan par le Sénégal.

Mardi, le président sénégalais Abdoulaye Wade avait qualifié d'"exemplaire" le partenariat avec la Chine.

Sur le plan diplomatique, le Sénégal est très actif sur la scène africaine et a proposé sa médiation dans le conflit du Darfour (Soudan) et la crise au Zimbabwe, deux pays alliés de Pékin.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces