Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
L'Economie en temps réel et en continu
05/11/2010 - 13:38

WASHINGTON: l'économie américaine a créé 151.000 emplois et autres actus

WASHINGTON: l'économie américaine a créé 151.000 emplois - Bénéteau subit des prises de profit après de bons résultats - Lafarge donne la priorité à sa dette - RBS prévoit un 4e trimestre difficile - Toyota relève ses objectifs mais yen et ventes font souci - La Bourse de Paris débute en légère hausse - Bruxelles fait des propositions sur les agences de notation - Kraft Foods confirme ses prévisions pour 2010 et 2011-



WASHINGTON: l'économie américaine a créé 151.000 emplois et autres actus
WASHINGTON: l'économie américaine a créé 151.000 emplois
L'économie américaine a créé un nombre d'emplois plus de deux fois supérieur à celui prévu en octobre, soutenue par le secteur privé dont le nombre de créations de postes a été le plus élevé depuis avril, montrent les statistiques officielles publiées vendredi. Le mois dernier, 151.000 emplois non agricoles ont été créés selon le département du Travail. Les économistes et analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne 60.000 créations de postes, avec une fourchette de prévisions s'échelonnant de 2.000 suppressions de postes à 120.000 créations d'emplois. Le département du Travail a en outre révisé le nombre de postes détruits en septembre à 41.000 contre un chiffre de 95.000 annoncé initialement, de même que celui d'août à 1.000 contre 57.000 précédemment. (Reuters)

Bénéteau subit des prises de profit après de bons résultats
L'action Bénéteau accuse vendredi la plus forte baisse du SRD à Paris et subit des prises de bénéfice après sa récente performance boursière et malgré la publication de résultats annuels supérieurs aux attentes. Plusieurs brokers ont salué la performance 2009-2010 du fabricant de bateaux et yachts, mais ils estiment qu'après sa solide remontée, le titre va entrer dans une phase de consolidation et subir des prises de profits. Oddo Securities parle de "confiance pour 2011" et dit avoir abaissé son conseil d'achat à accumuler "en raison de la récente hausse du titre (+29% en 3 mois)", tout en relevant son objectif de cours de 15 à 17,5 euros. (Reuters)

Lafarge donne la priorité à sa dette
Lafarge s'est déclaré vendredi résolu à réduire sa dette grâce notamment à une poursuite des désinvestissements, mais a exclu pour cela d'augmenter le capital du premier cimentier mondial. Le groupe a également publié des trimestriels en demi-teinte mais a maintenu sa prévision mondiale de la demande de ciment en 2010 au vu de certains signes de stabilisation de l'activité. La dette nette de Lafarge, qui a fait l'objet cet été d'une attention particulière des analystes et des agences de notation, est ressortie à 14,7 milliards d'euros au 30 septembre, contre 15,2 milliards au 30 juin et 14,6 milliards un an plus tôt. (Reuters)

RBS prévoit un 4e trimestre difficile
Royal Bank of Scotland estime que les conditions du marché restent difficiles au quatrième trimestre et ajoute qu'une taxe bancaire imposée en Grande-Bretagne risque de lui coûter jusqu'à 250 millions de livres de charges supplémentaires l'an prochain. La banque en partie nationalisée a fait état vendredi d'une perte d'exploitation de 132 millions de livres (151 millions d'euros) au troisième trimestre contre un bénéfice de 869 millions un an auparavant. Le solde a été affecté par une charge de 858 millions de livres liée à la variation de la "fair value" de la dette. En faisant abstraction de cet élément, la banque a dégagé un bénéfice d'exploitation de 726 millions de livres, grâce à une diminution de 21% des créances douteuses par rapport au deuxième trimestre. (Reuters)

Toyota relève ses objectifs mais yen et ventes font souci
Toyota Motor a relevé pour la seconde fois ses objectifs annuels, les subventions pour stimuler la demande au Japon lui ayant permis de quasiment doubler ses bénéfices trimestriels. Toutefois, la fermeté du yen et des ventes atones sont deux risques importants pour le premier constructeur automobile mondial. Les subventions publiques ont surtout favorisé le segment des véhicules hybrides où Toyota occupe une position dominante mais certaines de ces subventions ne sont plus en vigueur depuis septembre, ce qui risque d'avoir des effets dommageables sur les ventes à venir. La fermeté du yen ne fait qu'aggraver la situation dans la mesure où Toyota exporte la moitié environ des véhicules qu'il produit au Japon contre 30% à peu près pour son concurrent Honda Motor. (Reuters)

La Bourse de Paris débute en légère hausse
La Bourse de Paris débute en légère hausse vendredi, après avoir franchi les 3.900 points la veille dans des marchés qui saluaient les nouvelles mesures d'assouplissement annoncées par la Réserve fédérale. Les investisseurs attendent les chiffres de l'emploi américain cet après-midi. A 9h35, l'indice CAC 40 affiche un gain de 0,25% à 3.926,46 points, toujours à ses plus hauts depuis avril. Lafarge perd 1% après ses résultats trimestriels. Le groupe a annoncé qu'il n'avait pas l'intention de procéder à une augmentation de capital Alstom perd 1,8%. Société générale est passée à la vente sur le titre au lendemain de ses résultats. Renault prend 2,7%, plus forte hausse du CAC, après les résultats de Nissan. TF1 gagne 4,25%, plus forte hausse du SRD. JP Morgan a relevé sa recommandation de "neutre" à "surpondérer". (Reuters)

Bruxelles fait des propositions sur les agences de notation
Les agences de notation devraient prévenir avec trois jours d'avance les pays dont elles envisagent d'abaisser la notation, propose la Commission européenne dans un document relatif à une consultation lancée vendredi. La Banque centrale européenne (BCE) ou les banques centrales nationales devraient également être en mesure d'émettre des notes pour accroître la concurrence, ajoute le document de cette consultation. Une autre piste évoquée consiste à obliger les agences de notation à attendre la clôture pour annoncer les changements de notation afin d'amortir les chocs boursiers. La Commission cherche en effet à réduire l'influence des agences de notation sur les marchés financiers afin d'éviter un épisode similaire à celui observé lors de l'abaissement de la note de la Grèce en catégorie spéculative par Standard & Poor's en début d'année. (Reuters)

Kraft Foods confirme ses prévisions pour 2010 et 2011
Le groupe agroalimentaire Kraft Foods a fait état jeudi d'un résultat trimestriel supérieur aux attentes et confirmé sa prévision pour cette année et l'an prochain.  Le bénéfice net de Kraft s'est établi à 754 millions de dollars ou 43 cents par action pour le troisième trimestre, contre 824 millions ou 55 cents par titre au troisième trimestre 2009. Hors éléments exceptionnels, le BPA ressort à 47 cents. Sur cette base, les analystes attendaient en moyenne 46 cents par action, selon le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S. Le chiffre d'affaires net a bondi de 26% à 11,86 milliard de dollars grâce à la consolidation du britannique Cadbury. Hors marques acquises, le chiffre d'affaires des activités de base de Kraft a augmenté de 2,5%, grâce essentiellement à la hausse des prix de vente. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités



Marie Mendy






Marie Mendy

Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK