Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
La Bourse en Direct
23/03/2009 - 18:37

Wall Street continue sa croissance

La Bourse de New York évoluait en forte hausse ce lundi, dynamisée après deux séances de baisse par la publication des modalités du plan du Trésor américain pour soulager les banques de leurs actifs "toxiques": le Dow Jones gagnait 3,55% et le Nasdaq 3,24%.



Vers 14H30 GMT, le Dow Jones Industrial Average prenait 258,37 points, à 7.536,75 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 47,16 points à 1.504,43 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 progressait quant à lui de 3,66% (28,12 points), à 796,66 points.

Les 30 valeurs composant le Dow Jones évoluaient dans le vert.

Vendredi, Wall Street avait fini en nette baisse, pénalisée par des prises de bénéfices frappant les valeurs financières: le Dow Jones avait perdu 1,65%, le Nasdaq 1,77% et le S&P5 500 1,98%.

En forte hausse à l'ouverture, les indices de la place new-yorkaise, qui attend désespérément une stabilisation du marché immobilier, ont amplifié leurs gains avec l'annonce d'un rebond des ventes de logements anciens en février.

Selon Jason Kunkel, d'Economy.com (Moody's), les indices sont soutenus par "l'opinion que le plan de l'administration Obama pour purger les bilans des banques de leurs actifs toxiques va faire repartir l'économie".

"Dans le monde entier, les investisseurs attendent que ce plan américain de sauvetage des banques dope l'économie mondiale", a-t-il noté.

Le secrétaire au Trésor Timothy Geithner a dévoilé les détails de son plan, dont les grandes lignes avaient été annoncées en février. Il prévoit la création de deux mécanismes associant l'Etat au secteur privé, pour racheter aux banques leurs prêts douteux et leurs titres adossés à des actifs immobiliers.

Comme annoncé le mois dernier, ce Programme d'investissement public-privé (PPIP) va utiliser entre 75 et 100 milliards de dollars ponctionnés sur l'enveloppe de 700 milliards déjà votée par le Congrès à l'automne.

Par un effet de levier, ces fonds pourront permettre de mobiliser 500 milliards, voire 1.000 milliards de dollars pour acheter les actifs hérités de la dernière bulle immobilière.

Ces annonces apportaient "plus d'optimisme pour les valeurs financières", selon les analystes de Charles Schwab.

La banque Citigroup prenait 18,66% à 3,11 dollars, Bank of America 16,02% à 7,18 dollars et JPMorgan Chase 12,61% à 26,07 dollars.

"La réponse du marché est un signe encourageant que le marché pense que Geithner est sur la bonne voie", a jugé Patrick O'Hare, du site d'information Briefing.com.

L'annonce des grands principes du plan par le secrétaire au Trésor le mois dernier avait été accueillie par un plongeon de 4,62% du Dow Jones.

Ce plan n'est pas sans risque, a cependant jugé M. O'Hare, citant "la possibilité que les banques n'aient pas envie de vendre et que les investisseurs privés n'aient pas si envie que ça de participer autant que certains le voudraient, étant donné les inquiétudes autour des interventions du gouvernement".

Le groupe de médias Time Warner s'adjugeait 4,26% à 8,20 dollars. Il va investir un peu plus de 241 millions de dollars dans la société Central European Media Enterprises (CME), présente en Europe centrale et orientale.

Dans la foulée des valeurs financières, General Electric montait de 6,71% à 10,18 dollars. Le conglomérat a aussi finalisé le rachat à son concurrent Teleflex de ses parts dans la branche singapourienne de leur filiale de maintenance aéronautique Airfoil Technologies International (ATI).

Le marché obligataire était quasi stable. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans se maintenait à 2,622% contre 2,625% vendredi soir et celui à 30 ans à 3,650%, contre 3,654%.



Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK

Petites annonces