Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

La Bourse en Direct
30/05/2009 - 17:59

Wall Street finit en hausse

Les valeurs américaines ont fini en hausse hier soir sur de nouveaux signes de stabilisation de l'économie.



L'indice Dow Jones a gagné 1,15% à 8.500,33 points. L'indice Standard & Poor's 500 s'est avancé de 1,36% à 919,14 points et le composite du marché Nasdaq de 1,29% à 1.774,33 points.

Sur la semaine, le Dow a gagné 2,7%, le S&P 3,6% et le Nasdaq 4,9%. Pour le mois de mai, le Dow a pris 4,1%, le S&P 5,3% et le Nasdaq 3,3%. Il s'agit du troisième mois consécutif de gains pour le S&P et de sa plus longue avancée en base mensuelle depuis l'automne 1987.

Plusieurs statistiques publiées vendredi ont à nouveau montré une moindre détérioration de la conjoncture. Selon la nouvelle estimation du département du Commerce, le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis s'est contracté de 5,7% en rythme annualisé au premier trimestre, moins que ce qu'annonçait la première estimation (-6,1%).

Les bénéfices après impôts des entreprises américains ont par ailleurs augmenté de 1,1% au premier trimestre, leur première hausse depuis les trois premiers mois de 2008.

La confiance des ménages américains mesurée par l'indice Université du Michigan a renoué en mai avec un niveau inédit depuis septembre 2008 Michigan.

"Il est clair pour moi, si on retarde la réaction du marché, que nous avons tourné le coin de la rue, sur le plan économique", commente Sasha Kostadinov, gérant chez Shaker Investments. "La question que je me pose est, quand nous aurons une vue plus nette de ce qui est au coin de la rue, est-ce que ce sera une croissance accrue avec une inflation modérée ou une croissance lente et de mauvais chiffre de l'inflation ?"

Depuis son point bas de 12 ans touche début mars, le S&P 500 a regagné plus de 35%.

Signe des anticipations de redressement de l'économie, le fabricant d'engins de chantier Caterpillar a gagné 2,5% à 35,46 dollars.

Coca-Cola, qui réalise l'essentiel de son chiffre d'affaire hors des Etats-Unis, a profité de la baisse du dollar. Coca a fini sur un gain de 4,8% à 49,16 dollars.

Aux technologiques, le cours du moteur de recherche Google s'est apprécié de 1,66% à 417,23 dollars. IBM a gagné 1,5% à 106,28 dollars et Microsoft 2,2% à 20,89 dollars.

Du côté des baisses, General Motors a chuté de 33% à 75 cents, alors que le marché table sur une faillite imminente du constructeur automobile.

La hausse des cours du pétrole - le brut US a fini à 66,31 dollars le baril - a favorisé les pétrolières. L'indice du secteur a pris 1,2%.


Source: Reuters via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo