Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
09/07/2009 - 16:42

Youssou Ndour dédie son concert d’Alger à Michael Jackson

Youssou Ndour a dédié son concert, mardi soir à l’Esplanade Riadh El Feth, au ‘’Roi de la pop’’, Michael Jackson, décédé le 25 juin dernier, estimant que la star américaine était aussi un artiste africain pour lequel il a ‘’le plus grand respect’’.



‘’Je dédie ce concert à Michael Jackson. Qu’il repose en paix’’, a dit l’artiste sénégalais après le morceau ‘’Bamba’’, premier titre de cette prestation organisée au pied du monument dédié à la Révolution algérienne.

Michael Jackson ‘’représente beaucoup pour moi’’, a-t-il dit aux journalistes qui l’interrogeaient après le show qui a été suivi par un très nombreux public.

‘’J’ai grandi avec sa musique qui est la preuve que la Diaspora noire peut être au top. J’ai beaucoup pensé à lui ces derniers jours. Il était pour nous un artiste africain’’, a poursuivi le musicien sénégalais.

Première grande star musicale africaine à se produire dans le cadre de la deuxième édition du Festival culturel panafricain d’Alger (PANAF, 5-20 juillet), Youssou Ndour, accompagné de son groupe, le Super Etoile a tenu en haleine, pendant une heure et trente minute le public algérois et les invités de la manifestation.

Après ‘’Bamba’’, il a joué ‘’C’est l’amour’’, ‘’Immigrés’’, Létt Ma’’, ‘’Set’’, ‘’Birima’’, 7 Seconds’’ (deux fois), ‘’New Africa’’, ‘’Li Ma Weesu’’, ‘’Sama Gàmmu’’, ‘’Bul Bayeku’’, ‘’Wake Up’’, ‘’My Hope Is In You’’.

Sur scène, Youssou Ndour était accompagné de Mbaye Dièye et El Hadji Faye (percussions), Abdoulaye Lô (batterie), Pape Oumar Ngom (guitare rythmique), Assane Thiam (tama), Oumar Sow et Jimmy Mbaye (guitare), Moustapha Faye et Ibrahima Cissé (claviers), Birame Dieng et Viviane Chidid (chœurs).

Jimmy Mbaye a joué, sur certains morceaux, la basse en l’absence d’Habib Faye. Le danseur Moussa Sonko, lui, a égayé le public par ses acrobaties et pas de danse, notamment sur le morceau ‘’Sama Gàmmu’’. Pendant les 90 minutes, le public algérois et les invités du Festival ont accompagné le chanteur sénégalais en donnant de la voix.

Le programme musical du Festival prévoit le passage sur cette même scène de l’Esplanade Riadh El Feth de musiciens du continent et de la Diaspora : la Capverdienne Cesaria Evora et la Guinéen Mory Kanté (mercredi), l’Ivoirien Alpha Blondy (13 juillet), le groupe antillais Kassav’, etc.


Source: Rewmi


Les revues de presse







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise