Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
09/01/2012 - 13:12

Amériques: le nouveau front

Amériques: le nouveau front - Opérée de la thyroïde, Cristina Fernandez n'avait pas de cancer - Iran: le président Ahmadinejad au Venezuela -Le Pentagone réduit sa force de frappe dans le monde.



Amériques: le nouveau front
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Opérée de la thyroïde, Cristina Fernandez n'avait pas de cancer
La présidente argentine Cristina Fernandez, qui a subi mercredi une opération d'ablation de la thyroïde pour un cancer présumé, ne souffrait pas finalement de cette maladie, a annoncé samedi la Casa Rosada (Maison rose, siège de la présidence de la République). L'opération avait été un succès mais l'analyse de l'organe prélevé a montré que cette glande endocrine, qui produit des hormones essentielles au bon équilibre de nombreux organes vitaux, ne contenait pas de cellules cancéreuses. "Le diagnostic initial est modifié. La présence de cellules cancéreuses est écartée", a déclaré le porte-parole de la présidente, Alfredo Scoccimaro, lors d'une conférence de presse. La présidente, qui est âgée de 58 ans et a été facilement réélue en octobre, devrait reprendre ses activités officielles dans le courant du mois. En son absence, l'intérim est assuré par le vice-président Amado Boudou. Plusieurs centaines de partisans de Cristina Fernandez, une péroniste qui jouit d'une grande popularité en Argentine, campent devant l'hôpital où elle a été opérée en brandissant des banderoles disant notamment "Cristina, reprend des forces !".(fr.reuters.com) De quoi souffre dont la présidente? De nos jours, avoir un chef d'Etat aussi soutenue est une prouesse.

Iran: le président Ahmadinejad au Venezuela
Le président iranien est arrivé ce dimanche au Venezuela, première étape de sa tournée de cinq jours en Amérique latine. L'objectif est de renforcer ses liens dans la région, alors que les Etats-Unis font pression sur le pays pour qu'il abandonne son programme nucléaire. Sa tournée a débuté. Mahmoud Ahmadinejad a été reçu avec les honneurs militaires à l'aéroport de Caracas, selon des images retransmises par la télévision d'Etat VTV. Après une rencontre ce lundi, avec le président vénézuélien Hugo Chavez, Ahmadinejad se rendra au Nicaragua, à Cuba et en Equateur. Le président iranien est accompagné dans son périple par une importante délégation ministérielle: Ali Akbar Salehi (Affaires étrangères), Shamseddine Hosseini (Economie), Mehdi Ghazanfari (Industrie, commerce et mines) et Majid Namjou (Energie). L'objectif de la tournée du président iranien est de renforcer les relations avec ces quatre pays d'Amérique latine, au moment où les puissances occidentales accentuent la pression sur l'Iran pour qu'il renonce à son programme nucléaire.(l'express.fr) Je ne vois rien de bon dans ces rencontres, car elles pourraient mener à un nouveau terrain conflictuel qui serait l'Amérique Latine, Cela produirait deux camps prêts, ou pas, à s'affronter.

Le Pentagone réduit sa force de frappe dans le monde
L'armée de terre et les marines devraient voir leurs effectifs baisser de 10 à 15% sur une période de dix ans. Les États-Unis vont réduire leur présence militaire en Europe. C'est l'une des conséquences de la réévaluation des priorités stratégiques du Pentagone , dans un contexte d'économies budgétaires indispensables. Après une décennie de guerres, «notre nation arrive à l'heure d'une transition Notre puissance militaire sera réduite, mais le monde doit savoir que nous allons maintenir notre supériorité», a expliqué Barack Obama , jeudi au Pentagone, pour présenter les nouvelles orientations stratégiques des États-Unis. Le détail des réductions du nombre de soldats n'a pas été annoncé jeudi. Globalement, l'armée de terre et les marines se préparent à subir une diminution de 10 à 15 % de leurs effectifs, étalée sur une période de dix ans. En Europe, le repli américain s'annonce cependant plus marqué et plus rapide. Face aux menaces représentées par la Corée du Nord, l'Iran et la Chine, l'Administration Obama prévoit de confirmer l'engagement américain en Asie et dans le Pacifique , au détriment de l'Europe, de l'Afrique et de l'Amérique latine.(lefigaro.fr) La crise qui a démarré au Etats-Unis finira-elle par amocher ce pays au point qu'il veuille réduire sa puissance militaire, seule avantage qu'il possède?

Source: Yhaoo actualités

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Octobre 2013 - 18:52 Fête des bergers et des traditions de Provence




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo