Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
16/07/2012 - 23:12

Attaque à main armée à l’Élysée

Revue de presse France du 16/07/2012

Attaque à main armée à l’Élysée - Passoire - Un homme armé tente de pénétrer dans l'Élysée - Le scandale de la morgue de Lens porté devant la Chancellerie.



Attaque à main armée à l’Élysée
Passoire
Près de 200 pages. Libération publie sur son site internet l’intégralité des conversations entre Mohamed Merah et Hassan, l’agent de la DCRI qui le suivait de loin en loin à Toulouse. Ce document, expurgé de ses passages les plus abjects, ne vise pas à entretenir on ne sait quel voyeurisme malsain sur une tragédie qui a bouleversé la France. Il pose au contraire une nouvelle brique factuelle et dissipe une part de l’épais brouillard qui continue à entourer l’affaire. Encore une fois, perplexité absolue devant le ratage des services français mais aussi étrangers, Merah ayant été arrêté un peu partout dans le monde alors qu’il se livrait à du tourisme terroriste, à la recherche d’un camp d’entraînement comme d’autres le sont d’un camp de vacances. L’itinéraire de l’apprenti tueur passe ainsi par l’Algérie, la Syrie, le Liban, la Turquie, la Palestine, le Pakistan dont le Waziristan. Aucune information n’a donc été transmise à la France sur cet étrange voyageur, contrôlé à la frontière israélienne, repéré par les Américains à Kandahar?(libération.fr) 200 pages ont elles puent fuir  sans que les services concernés ne soient au courant?

Un homme armé tente de pénétrer dans l'Élysée
Un jeune homme a été interpellé dimanche après-midi devant les grilles du palais présidentiel. Plus de peur que de mal. Un émule de Maxime Brunerie ? L'enquête le dira. Un jeune homme a été interpellé hier après-midi, entre 15 heures et 16 heures devant les grilles du palais de l'Élysée. Selon des témoins oculaires, il tentait de pénétrer à l'intérieur de la résidence présidentielle. Lors de son interpellation, l'individu était en possession d'une réplique de pistolet 7,65 mm. Il a été placé en garde à vue, et ses documents d'identité se sont révélés falsifiés. Le jeune homme d'une trentaine d'années a fait l'objet d'une hospitalisation en soins psychiatriques sur réquisition du parquet de Paris. On ignore à ce stade de l'enquête les motivations réelles de l'individu.(lepoint.fr) Voilà, la véritable question est là, que cherchait cet homme?

Le scandale de la morgue de Lens porté devant la Chancellerie
Hervé Louvrié ne décolère pas. Mégaphone à la main, des tracts dans l'autre, il interpellait ce lundi les passants de la Place des Vosges, devant le ministère de la Justice, pour, dit-il, «leur montrer comment [sa] femme est morte deux fois». Photos à l'appui, il force les regards à se poser sur le corps de Betty qui s'est suicidée en absorbant du Destop, un produit corrosif. Allongée sur une table d'autopsie de la morgue de Lens, son ventre est ouvert sur toute la longueur. On y aperçoit la cage thoracique et les viscères. «Elle est passée sur un étal de boucher», peste-t-il. Membre de l'Association des victimes des autopsies médico-légales irrespectueuses de la dignité humaine, son combat s'est durci depuis le 7 juin dernier, date à laquelle le tribunal de grande instance de Béthune a refusé de juger deux médecins légistes et deux garçons d'amphithéâtre, chargés de restaurer les corps après autopsie. Le juge a estimé que les faits «d'atteinte à l'intégrité du cadavre», pour lesquels ils étaient poursuivis, étaient prescrits. «Il ne peut pas y avoir prescription pour des centaines de cadavres», s'insurge-t-il, promettant de faire appel. Dès juin 2008, Hervé Louvrié avait alerté les autorités. Devant les enquêteurs, un agent des pompes funèbres a expliqué que le corps de sa femme n'avait pas été «recousu» et que ses organes avaient été placés dans «un sac en plastique» à ses pieds, dans le cercueil. Selon lui, «90% des autopsies à la morgue de Lens ont subi ce même traitement».(20minutes.fr) Oui je comprends cet homme, il ne faut de preuve scientifique pour prouver que sa femme est bien morte de telle ou telle manière. Bien sur pour cela il ne faut pas de médecin légiste, pas de photo pour prouver les dires du médecin. Au moins maintenant il sait de quoi sa femme est morte.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Emmanuel Nouioua









1.Posté par PR33270 le 18/07/2012 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quitte à faire un blog pompeusement intitulé EditoWeb magazine, en se contentant de pomper des articles issus d'autres sites, autant être attentif à l'orthographe. Le palais présidentiel français d...

2.Posté par Sylvie Delhaye le 20/07/2012 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour votre message. La correction avait été effectuée sans vous attendre. Mais vous avez raison: l'orthographe est une matière que l'on se doit de dominer.
Hélas, les coquilles issues d'une fr...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK