Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Publi-Reportages
16/08/2006 - 15:59

Capote

Association Libérons Les Capotes



Libérons Les Capotes : une association en faveur d’un meilleur accès aux
préservatifs.

Un virus en pleine expansion mais des moyens de protection de moins en moins
accessibles…

Créée en avril 2006 à Aix-en-Provence, cette jeune association de loi 1901 milite
pour un meilleur accès aux préservatifs ainsi qu’une plus grande prise de conscience
de leur nécessité.

En effet, l’expansion du virus du SIDA et de nombreuses autres MST est TOUJOURS
d’actualité. Le virus tue. Aujourd’hui, en France 10 personnes vont être contaminés
et 10.000 vont mourir dans le monde des suites du sida.
La désensibilisation du public face aux risques et aux conséquences d’une infection
par le virus ne peut plus être toléré. Le SIDA est devenu une banalité aux yeux de
beaucoup.

L’unique manière de prévenir cette infection est l’utilisation d’un préservatif lors
de tout acte sexuel. C’est une nécessité vitale. La prise de conscience doit être
générale. Tout le monde doit se sentir concerné par le problème.
Malgré une prévention et une information dès le collège, les jeunes vont se heurter
rapidement aux difficultés pour obtenir des préservatifs.

Étonnamment, leur accès n’est pas facilité, surtout au niveau de leur prix. A 2€ la
boite de trois en distributeurs et pire encore, 2€ l’unité pour les personnes
allergiques au latex, cela n’a rien d’attractif.
Lorsqu’on est étudiant, ou avec peu de revenus, les préservatifs deviennent
rapidement un budget non négligeable.
Ce prix excessif n’est nullement justifié au vue de leur coût de fabrication (moins
de 0.05 €), ils sont donc revendu plus de 10 fois ce prix.
Leur vente est devenue un véritable commerce sur la santé des gens.

De plus, il existe chez un certain nombre de personnes une gène lors de l’achat de
préservatifs – notamment dans les pharmacies. La distribution dans les bureaux de
tabac et un progrès mais ce n’est qu’un début. Beaucoup d’autres possibilités sont
envisageables comme de nouveaux lieux de distribution.

Un meilleur accès aux préservatifs implique donc directement une baisse de leur prix.

L’association Libérons les capotes (LLC) lance un projet et crée un site Internet
www.liberons-les-capotes.org .
En ligne une pétition est lancée afin de soutenir la cause que nous défendons. Elle
demande ainsi :
- Une baisse des tarifs des préservatifs en général
- La fin d'un marché sur la santé des gens.
- Une meilleure prise de conscience de la nécessité de l'utilisation du préservatif

Ce site fait aussi de la prévention, organise des jeux concours et des discutions
autour d’un forum…
L’association effectue aussi des sorties sur le terrain afin de récolter des
signatures et discuter de la cause défendue.

Mais pour que notre action soit la plus efficace possible, notre existence doit se
révéler au grand public. Pour cela nous demandons votre soutient et lançons un appel
aux partenaires et parrains.


Contact :
Malbranche Florent, président de l’association : Tel : 06.66.15.96.53
Moreno Fabien, gestionnaire de l’association : Tel : 06.62.31.28.43
Siège social : Association LLC
23 Parc des Diatomées 2
155 Avenue Saint Joseph
13290 Les Milles
contact@liberons-les-capotes.org

Sylvie Delhaye








Flashback :
< >

Mercredi 12 Juin 2019 - 11:47 Appartement à vendre Chailly sur Montreux

Jeudi 18 Avril 2019 - 18:43 Avoir une résidence en Suisse ?

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb


Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn