Sommaire
France
22/04/2012 - 23:00

Elections présidentielles 2012: un vote de crise?

"Un vote de crise", déclare Nicolas Sarkozy. Contre un Président de crise, ne peut-on s'empêcher de penser. La gauche de François Hollande est arrivée en première position du premier tour de l'élection présidentielle 2012, le 22 avril au soir. Les ralliements exprimés dès le début de la soirée étaient ceux de Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) et Eva Joly (candidate Europe Ecologie-Les Verts (EELV)) qui appellent à voter François Hollande.



Elections présidentielles 2012: un vote de crise?
Jean-Luc Mélenchon: "Le 6 mai, sans rien demander en échange, pour battre Sarkozy, je vous demande de ne pas traîner les pieds, comme s'il s'agissait de me faire gagner moi-même l'élection présidentielle" … "Nous avons eu raison de concentrer notre campagne sur l'analyse et la critique radicale des propositions de l'extrême droite. Si nous ne l'avions pas fait, peut-être le résultat ce soir serait-il encore plus alarmant" … "C’est le score du Front de gauche qui tient la clé du résultat final."

Eva Joly: «J’appelle dès à présent toutes celles et ceux qui ont voté pour moi, et au-delà toutes celles et ceux qui sont attachés aux valeurs de la République à tout faire pour que notre pays sorte enfin du sarkozysme en se rassemblant autour de la candidature de François Hollande qui doit désormais porter toutes les couleurs de la gauche et des écologistes».

François Hollande se dit "le mieux placé" pour être président
"Les Français (...) m'ont répondu ce soir en me permettant d'être le mieux placé pour devenir le prochain président de la République", a-t-il déclaré. "Les Français (...) m'ont répondu ce soir en me permettant d'être le mieux placé pour devenir le prochain président de la République", a-t-il dit. "Je suis le candidat du rassemblement pour le changement", a-t-il ajouté. "Ce rassemblement doit être le plus large possible." "Je suis le candidat du rassemblement pour le changement", a-t-il ajouté. "Ce rassemblement doit être le plus large possible." (Reuters)

François Bayrou prendra ses "responsabilités" pour le 2e tour
François Bayrou, qui a obtenu un score décevant sous la barre des 10% au premier tour de l'élection présidentielle, a déclaré dimanche soir qu'il prendrait ses responsabilités pour le second tour après avoir "écouté" les deux candidats qualifiés, François Hollande et Nicolas Sarkozy. "L'extrême droite à 20%, en France, en 2012, c'est la gravité de la crise étalée devant tous les yeux", a-t-il souligné. "Ce que nous avions vu et diagnostiqué de l'état réel du pays est là plus impressionnant que jamais."  (Reuters)

Le combat ne fait que commencer, prédit Marine Le Pen
"Il ne s'agit là que d'un début. Maintenant, face à un président sortant à la tête d'un parti considérablement affaibli, nous sommes désormais la seule véritable opposition à la gauche ultralibérale laxiste et libertaire". (Reuters)

S. D.









Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn