Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
04/12/2007 - 14:10

Encore trois semaines pour payer moins d'impôt en 2008

Le Parisien/Aujourd'hui en France

Contribuables, ne désespérez pas ! De la donation à l'équipement écolo d'une maison, il est encore possible, avant le 31 décembre, de prendre ses dispositions pour réduire sa facture fiscale sur l'année 2007.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
C'est un rituel dans la vie des Français. En décembre, la préoccupation essentielle de beaucoup de contribuables se résume à un mot : défiscalisation. Entendez, mettre en oeuvre tout ce qui est possible pour alléger sa note fiscale 2007, payable l'an prochain.

Pas question, bien sûr, de se lancer dans des opérations d'envergure, comme un investissement industriel dans les Dom-Tom ou la rénovation d'immeubles classés. Trop complexe et trop risqué, surtout en si peu de temps. En revanche, toute une panoplie de mesures simples et sans risques est encore accessible.

L'adoption, l'été dernier, de la loi en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (Tepa), plus connue sous le nom de « paquet fiscal », a ouvert de nouvelles possibilités de défiscalisation. Le crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt lors de l'achat ou la construction d'une résidence principale a déjà fait couler beaucoup d'encre. Pour ceux qui en ont les moyens, la loi Tepa contient également des dispositions très favorables pour la donation, une démarche simple à effectuer et efficace fiscalement.

Rush chez les notaires

Visiblement, la défiscalisation a le vent en poupe. En cette fin d'année, les notaires connaissent en effet un véritable rush dans leurs études. « Une part de notre activité se fait traditionnellement à ce moment de l'année », explique Sylviane Plantelin, notaire dans l'ouest francilien.

Parmi les personnes qui se bousculent actuellement chez ces officiers ministériels, on trouve de nombreux parents ou grands-parents qui entendent bien profiter des avantages liés aux donations. Avantage « classique », qui consiste à donner jusqu'à 150 000 € (contre 50 000 € auparavant) par enfant tous les six ans, sans payer de droits de succession. Mais aussi avantage exceptionnel, non renouvelable, d'un abattement supplémentaire de 30 000 €.

A un peu plus de trois semaines de la date fatidique du 31 décembre, voici nos conseils.

Nicolas Maury





Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo