Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
19/07/2012 - 23:26

France: la mauvaise pube de McDonald's

Revue de presse France du 19/07/2012

France: la mauvaise pube de McDonald's - Drame familial à Auxerre : toujours aucune explication - Agression au McDonald's: les employés nient les faits - Mafia: "Un mort ne suffit pas, il en faut plusieurs".



France: la mauvaise pube de McDonald's
Drame familial à Auxerre : toujours aucune explication
Les enquêteurs n'ont pas découvert pourquoi un père a tué quatre membres de sa famille, avant de se suicider. Aucune explication au geste d'un père, retrouvé suicidé mardi à son domicile à Auxerre après avoir tué sa famille, ne ressort pour l'heure de l'enquête, a-t-on appris jeudi de source proche du dossier. Notamment, "il n'y a pas de banqueroute de la famille qui expliquerait son geste", a expliqué cette source. "Tous les gens qu'on a entendus tombent des nues, il n'y a pas eu de signes avant-coureurs. Le motif reste à déterminer, si tant est qu'il y ait une cause objective" à ce drame, a-t-il ajouté. Par ailleurs, les autopsies des quatre victimes, la mère, ses deux fillettes et la grand-mère maternelle, ont confirmé jeudi que les trois premières avaient été poignardées, et la grand-mère, étouffée. Âgé de 43 ans, le père, trouvé pendu dans son garage, n'a laissé aucun mot. Ce technicien informatique d'une société de maintenance de distributeurs de billets de banque n'avait a priori pas de difficultés professionnelles. Sa femme, âgée de 41 ans, était conseillère d'orientation.(lepoint.fr) Peut-être pensait-il que sa vie et celle de sa famille n'en valait pas la peine.

Agression au McDonald's: les employés nient les faits
 Selon Steve Mann, un touriste canadien, des employés du fast-food des Champs-Elysées ont essayé de lui arracher les lunettes de vue digitales qu'il a inventées et qu'il porte fixées sur son crâne. La chaine de fast-food a lancé une enquête. McDonald's tente de désamorcer la polémique Steve Mann. Sur son blog, ce touriste canadien qui porte des lunettes de vue digitales a raconté avoir été agressé par le personnel de l'établissement des Champs-Elysées. Photos à l'appui, il explique que des employés ont tenté de lui arracher ses lunettes fixés directement sur son crâne puis l'ont jeté dehors manu militari. La chaîne de fast-food, qui a ouvert une enquête, a indiqué ce jeudi sur sa page Facebook que "plusieurs membres de l'équipe du restaurant incriminé ont été entendus individuellement" et "qu'aucune déclaration relative à une agression physique (...) n'a été relevée dans les témoignages des personnes auditionnées". "Selon les employés, les échanges avec Monsieur Mann ont été emprunts de respect et de politesse", précise le message.(l'express.fr) Certes mais que disent les cameras?
 
Mafia: "Un mort ne suffit pas, il en faut plusieurs"
20 ans après le meurtre de Paolo Borsellino, le mystère demeure autour de l'attentat dont a été victime le célèbre juge antimafia. Attilio Bolzoni, qui suit la mafia depuis trente ans à La Repubblica, revient, pour L'Express sur l'enquête. C'est un vingtième anniversaire au goût de cendres. Ce 19 juillet, l'Italie a célébré son héros de l'anti-mafia, le juge Paolo Borsellino, assassiné 57 jours seulement après son ami Giovanni Falcone, en 1992, à Palerme. En 2008, l'enquête sur la mort de Borsellino a été rouverte après les révélations d'un repenti, dévoilant un effroyable trou noir judiciaire... Dans les années 1990, les procès avaient condamné des mafieux, à perpétuité. En octobre dernier, six d'entre eux, en prison depuis 1993, ont été libérés. Ils étaient innocents. Celui qui s'était auto-accusé de l'attentat, Vincenzo Scarantino, a révélé aux magistrats que l'ex chef de la Squadra mobile (police) de Palerme, Arnaldo La Barbera, lui avait soufflé ses PV sous la menace, la torture. Un faux repenti. Pourquoi? Un nouveau scénario affleure, glaçant. Un scandale d'Etat, sur fond de tractations secrètes entre l'Etat et la Mafia dont étaient informées "les plus hautes autorités", affirment aujourd'hui les magistrats. Attilio Bolzoni, qui suit la mafia depuis trente ans à La Repubblica, revient, pour L'Express, sur la procédure en cours. Et ses mystères.(l'express.fr) Une mafia n'est pas une mafia si elle n'a pas de crise au pouvoir.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Emmanuel Nouioua








Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces