Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
27/06/2012 - 22:01

France: le Bac et les ministres

Revue de presse France du 27/06/2012

France: le Bac et les ministres - Mort d'Erane et Andy : la thèse accidentelle est privilégiée par les enquêteurs - Des auditions en cours après des soupçons de fuites au bac - Contrôles d'identité: Valls "ne veut rien imposer" aux policiers.



France: le Bac et les ministres
Mort d'Erane et Andy : la thèse accidentelle est privilégiée par les enquêteurs
La police judiciaire a poursuivi, mercredi, l'audition de membres de la famille d'Erane et Andy pour retracer les événements de la journée fatale. La thèse accidentelle était privilégiée mercredi pour expliquer la mort de deux cousins de sept ans retrouvés noyés dans une piscine d'Eysines (Gironde) appartenant à la maison où leur disparition avait été constatée trois jours avant, alors qu'auditions et analyses se poursuivaient. "Nous continuons à privilégier la thèse de la noyade accidentelle, mais c'est une mort dramatique et il faut savoir comment cela s'est passé exactement", a expliqué une source proche du dossier à l'AFP. La police judiciaire, saisie depuis mardi matin de l'enquête, poursuivait de ce fait mercredi l'audition de membres de la famille d'Erane et Andy, mais aussi de voisins ou encore de fonctionnaires impliqués dans les recherches des deux cousins. Elle a notamment entendu des témoins qui accréditeraient la thèse selon laquelle les enfants ont pu quitter la maison et y revenir, moment au cours duquel la noyade aurait pu se produire. "On a différents témoignages qui nous les font revenir samedi soir", a-t-on déclaré de source proche du dossier.(lepoint.fr) La thèse accidentelle est préferable car elle est moins tragique.
 
Des auditions en cours après des soupçons de fuites au bac
Le ministère de l'Éducation nationale a déposé plainte suite à plusieurs soupçons de fuites aux épreuves d'histoire-géographie et de sciences au baccalauréat. Des soupçons et des auditions. Suite à de possibles fuites au baccalauréat, plusieurs auditions sont actuellement en cours, dont l'une à Ajaccio, selon une source proche du dossier interrogée par l'Agence France-Presse. D'après BFM-TV , un adolescent aurait été interpellé et placé en garde à vue. En cause en particulier, une note sur l'un des forums du site jeuxvideo.com, postée par l'internaute «BAChistoire2012», qui conseillait aux «1ères de réviser la guerre d'Algérie». «Vous me remercierez demain», ajoutait-il. Et le lendemain, l'un des sujets proposés aux étudiants de première scientifique (S) portait bien sur la guerre d'Algérie. D'autres soupçons portent également sur une éventuelle fuite lors de l'épreuve de sciences en baccalauréat littéraire (L) et économique et social (ES). Celle-ci aurait aussi fuitée sur le site jeuxvideo.com.(lefigaro.fr) Il y aura toujours des fuites au Bac, c'est iremédiable.
 
Contrôles d'identité: Valls "ne veut rien imposer" aux policiers
Devant les commissaires de police, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a déclaré mercredi ne pas vouloir "agir dans la précipitation" à propos d'un éventuel récépissé délivré lors des contrôles policiers d'identité. Décidément, Manuel Valls reste sceptique sur le projet du gouvernement de remettre un reçu à chaque personne faisant l'objet d'un contrôle d'identité. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a déclaré ce mercredi, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), ne pas vouloir "agir dans la précipitation" avant d'instaurer le principe d'un récépissé délivré lors des contrôles policiers. "Je ne veux pas agir dans la précipitation", il faut "faire en sorte que les relations de confiance entre les forces de l'ordre et la population soient très fortes" a t-il déclaré à la presse à l'issue du 36e congrès du Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN, majoritaire). Très prudent, Manuel Valls souhaite agir en concertation avec les forces de l'ordre. "Il y a un débat sur le contrôle d'identité". "Je ne veux rien imposer" aux forces de l'ordre, a-t-il ajouté, "je ne veux pas qu'on les stigmatise (...) je veux en même temps des relations" placées sous "le sceau de la déontologie". "Pas de tutoiement". Afin d'instaurer une relation de respect entre les policiers et la population, Manuel Valls souhaite voir appliquer quelques règles élémentaires de politesse. "Je ne veux pas de tutoiement, le vouvoiement est une marque de respect", a-t-il réitéré, "même (de la part des) jeunes".(l'express.fr) Le vouvoiement est logique lorsqu'on s'adresse à quelqu'un que l'ont ne connait pas, dans la langue française en tout cas.
 
Source: Yahoo actualités

Référencement Internet et création de sites Web ici   

Emmanuel Nouioua








Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces