Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
29/02/2012 - 18:32

France: les dangers des somnifères

Revue de presse du 29 février 2012

France: les dangers des somnifères - Ikea accusé d'espionner salariés et clients - Bénévolat : les Restos du cœur refoulent un sans-papiers - La face dangereuse des somnifères.



France: les dangers des somnifères
Ikea accusé d'espionner salariés et clients
Chez Ikea, on ne fait pas que vendre des meubles aux consonnances incroyables, on espionne volontiers ses employés, voire ses clients, rapporte Le Canard enchaîné, mercredi 29 février. L'hebdomadaire satirique explique que, depuis 2003, la filiale française d'Ikea est liée par un accord avec la société de sécurité Sûreté international. Le directeur du risque d'Ikea aurait conclu un accord avec le responsable de cette entreprise aux termes duquel le géant de l'ameublement aurait pu obtenir des renseignements en consultant le fichier du STIC (système de traitement des infractions constatées) ou celui des cartes grises, moyennant 80 euros. Le Canard enchaîné évoque une centaine de mails échangés entre les deux hommes. Parfois il s'agit d'obtenir le profil d'une salariée. L'hebdomadaire note aussi une demande concernant 'une fournée' de deux cents personnes. Enfin, il relève les cas d'une cliente dont le nom, l'adresse et les coordonnées téléphoniques sont fournies au géant de l'ameublement à la suite d'un litige, ou encore d'un automobiliste qui se serait garé trop près d'un entrepôt à Fos-sur-Mer.(lemonde.fr)Cet acte de traîtrise pourrait-il être assimilé à de l'espionnage industrielle?

Bénévolat : les Restos du cœur refoulent un sans-papiers
Hassam, Bangladais de 26 ans, se rend pour la première fois de sa vie aux Restos du cœur jeudi 23 février. Il vient de terminer sa journée de travail dans un restaurant du Ve arrondissement de Paris. Il ne veut pas profiter des repas chauds offerts par l'association. Il souhaite participer à leur distribution. Mais lorsqu'il explique être en situation irrégulière, le personnel des Restos refuse de l'accepter en tant que volontaire. Une déception pour le jeune homme : « Je n'ai pas compris parce que je ne demande pas un travail, je veux rendre un service. Je voulais juste apporter mon soutien à des gens que je vois tous les jours dans la rue." Les Restos : "Le bénévole doit avoir du recul". Mais pour ce responsable parisien des Restos, qui ne souhaite pas être cité, devenir bénévole n'est pas automatique.(rue98.com) Refuser le bénévolat d'un homme, c'est l’humilier sous prétexte qu'il n'a pas le droit de mettre les pieds sur une terre apparemment pas comme les autres, cet acte est humainement incompréhensible. Certaines personnes, reconnaissons-le, font du bénévolat pour se disculper à leurs preopres yeux du confort que leur procurent leurs revenus. De quels coupables avantages un employé de restaurant aurait-il à se disculper? Les bénévoles du XXIe siècle sont - quoique rarement - comparables aux dames patronnesses au XIXe siècle: il font preuve de "moraitél". Ils ne sont pas généreux et n'envisagent pas que le bénévolat soit donné à tout le monde. La plupart des bénévoles sont néamoins généreux et désintéressés, huereusement!

La face dangereuse des somnifères
Sale temps pour les somnifères. Il y a quelques semaines, des études ont pointé des risques entre la survenue de la maladie d’Alzheimer et la prise de ces médicaments. Et voilà que dans son édition en ligne (1), le très sérieux British Medical Journal (BMJ) publie les résultats d’un travail américain sur «l’association des hypnotiques et le risque de mortalité, voire de cancer». Résultats effrayants, avec des probabilités de mourir multipliées par 3,5 ou 5. Les auteurs vont jusqu’à estimer que ces médicaments peuvent être associés «à la mort de 320 000 à 507 000 patients aux Etats-Unis». Effets. Reprenons. Le témazépam ou le zolpidem, connu sous le nom commercial de Stilnox, sont des médicaments fortement prescrits contre les insomnies. Aux Etats-Unis, on estime que plus de 10% de la population en a pris. En France, des centaines de milliers de personnes en prennent régulièrement. Jusqu’à présent, les examens montraient peu d’effets secondaires, sauf lors du sevrage.(libération.fr) Les somnifères brident l'esprit pour arriver à l'endormir, il faut donc s'en méfier car ils peuvent induire des risques dont nous ne sommes pas toujours conscients.


Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici










1.Posté par Celine JEAN le 01/03/2012 11:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Thanks a lot for sharing the article on cash. That's a awesome article. I enjoyed the article a lot while reading. Thanks for sharing such a wonderful article .
Voyance en ligne

Nouveau commentaire :
Twitter

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces