Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
06/01/2012 - 22:18

France: usine à scandale

France: usine à scandale - Le scandale sanitaire PIP prend une ampleur planétaire - Les criminels s'exhibent sur le net - Prothèses mammaires PIP: Les aveux effarants de Jean-Claude Mas.



France: usine à scandale
Le scandale sanitaire PIP prend une ampleur planétaire
L’Allemagne a recommandé vendredi le retrait des prothèses mammaires défectueuses de la société française PIP, qui concerneraient 400.000 à 500.000 femmes dans le monde, tandis que Londres estimait une telle recommandation injustifiée. Les autorités sanitaires allemandes réagissaient ainsi «à titre préventif» après qu’un nombre croissant de médecins et d’hôpitaux se furent manifestés pour signaler des problèmes avec ces implants notamment des ruptures de l’enveloppe de prothèse, a expliqué l’Institut fédéral pour les produits médicaux (BfArM), placé sous la tutelle du ministère de la Santé. L’Institut n’était pas en mesure de préciser le nombre de cas concernés, mais selon la presse, 7.500 femmes porteraient un implant de Poly Implant Prothèse (PIP), société en faillite depuis mars 2010 et au coeur de ce scandale planétaire. Dix-neuf cas de prothèses défectueuses avaient été répertoriés fin décembre dans le pays.(liberation.fr) Ce sont là les méfaits du capitalisme que d'acheter des produits de mauvaise qualité, car le capitalisme empêche le consommateur de faire un choix correcte en bridant sa pensé sur le simple fait de consommer sans réfléchir.

Les criminels s'exhibent sur le net
L'exhibition des criminels sur les réseaux sociaux pose question une fois leur peine achevée. Les parents de Thomas, 17 ans, poignardé à mort en 2010 à Sérignan dans l'Hérault, ne décolèrent pas. Cette semaine, ils ont découvert avec stupéfaction que le meurtrier présumé de leur fils est parvenu à ouvrir un compte personnel sur Facebook depuis sa cellule, dans le centre pénitentiaire de Villeneuve-lès-Maguelone. Le détenu de 19 ans se met notamment en scène au travers de photos, où il pose torse nu en faisant le V de la victoire. Une provocation intolérable pour les parents de Thomas, qui s'interrogent sur la liberté laissée en prison. La loi, qui interdit aux détenus toute communication avec l'extérieur -sauf autorisation expresse- ne serait d'ailleurs pas bafouée pour la première fois du fait d'internet et la circulation discrète des appareils mobiles dans les prisons. Comme autant de fenêtres ouvertes sur l'extérieur, les mondes virtuels, notamment les réseaux sociaux, poseraient aujourd'hui «un réel problème aux surveillants des centres pénitentiaires», révèle l'un d'entre eux.(lefigaro.fr) De nos jours interdire toute communications avec l'extérieure et pratiquement impossible, car cela reviendrait à rétablir la pein de mort en supprimant l'âme humaine, car l'Homme est un animale sociable, maintenant plus que jamais.

Prothèses mammaires PIP: Les aveux effarants de Jean-Claude Mas
Sans aucun complexe. Jean-Claude Mas, fondateur de la société varoise PIP, a assumé devant les enquêteurs la supercherie de ses prothèses mammaires, deux autres dirigeants chargeant un patron omnipotent. «Je savais que ce gel n'était pas homologué, mais je l'ai sciemment fait car le gel PIP, rapport qualité-prix c'était moins cher et de bien meilleure qualité», a expliqué Jean-Claude Mas en octobre aux gendarmes, selon un PV d'audition consulté par l'AFP. Le fondateur de PIP explique que «dès 1993», deux ans seulement après la création de sa société, il «donne l'ordre de dissimuler la vérité» à l'organisme certificateur allemand TÜV, bien avant la mise sur le marché des implants aujourd'hui incriminés. «Augmenter sensiblement la rentabilité de l'entreprise». Pour ceux-là, la fraude commence «dès 2001», quand le silicone est réautorisé en France pour les prothèses mammaires, selon les déclarations aux enquêteurs de Thierry Brinon, directeur technique arrivé en 2006 via une petite annonce. Au bout de sa période d'essai de six mois, on lui aurait expliqué que le gel principalement utilisé était de fabrication «maison» et non pas le gel américain Nusil déclaré à TÜV. Jean-Claude Mas a précisé aux gendarmes que 75% des implants étaient remplis de gel PIP, 25% seulement avec du Nusil.(20minutes.fr)Je pense qu'il faut être dénué de toute conscience pour rependre un tel produit sur le marché.

Source: Yahoo actualité

Emmanuel Nouioua








Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces