Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Commerces et services
26/05/2012 - 20:13

Groupe SCAC Afrique Mbomboye: Mamadou Ndione veut bloquer l'habitat social

Groupe SCAC Afrique Mbomboye: Mamadou Ndione veut bloquer l'habitat social. Agirait-il pour le compte d'intégristes musulmans? Pour rappel, le Groupe SCAC Afrique a été fondé par Salomon Mbutcho de retour des USA.



Groupe SCAC Afrique Mbomboye: Mamadou Ndione veut bloquer l'habitat social
Fort du soutien de l'Eglise baptiste, Salomon Mbutcho décide de mutualiser les moyens des Sénégalais qui veulent accéder à l'habitat social et d'utiliser cette volonté pour faire accorder des crédits aux demandeurs via des partenariats bancaires. C'est ainsi que le Groupe SCAC Afrique et Salomon Mbutcho proposent des parcelles et des villas, non pas en pleine propriété mais en usufruit, comme c'est courant au Sénégal, à un prix accessible à tous: environ 18 000 FCFA par mois pour un terrain et 53 000 FCFA par mois pour une villa.
Pour obtenir les terrains du domaine national attribués par les villages et les communautés rurales, le Groupe SCAC Afrique et Salomon Mbutcho s'engagent à réaliser un certain nombre d'infrastructures d'utilité publique telles que l'électrification, les routes, des écoles, des centres de santé, lieux de culte etc.
C'est donc tout à fait régulièrement et dans le sens de l'intérêt général que la communauté rurale a attribué les terres nécessaires à la réalisation d'habitats sociaux à Mbomboye. C'est alors que surgit un certain Mamadou Ndione, lequel, nous dit-on, avec l'aide d'un petit groupe mais sans droit ni titre, empêche l'électrification des terres attribuées à Mbomboye, prétend que c'est le rôle de l'Etat et non point d'un privé, la bloque tout simplement et lance une campagne de dénigrement sur le web du Groupe Scac Afrique et de Salomon Mbutcho allant jusqu'à crier à l'escroquerie. Mamadou Ndione se dit scandalisé par l'attribution des terres à Mbomboye. Pour autant, il n'utilise pas la voie judiciaire mais fait appel aux plus bas instincts humains que sont la jalousie et la rancoeur.
Certains iraient jusqu'à prétendre que Mamadou Ndione agirait pour le compte d'intégristes musulmans mais n'en croyons rien. Essayons plutôt de bien comprendre la démarche de l'homme et du citoyen: Mamadou Ndione fait fi de la présomption d'innocence en accusant le Groupe Scac Afrique et Salomon Mbutcho alors même que ceux-ci ne font l'objet d'aucune poursuite judiciaire. Si l'on ajoute à cela le fait que Mamadou Ndione empêche par la force l'électrification à Mbomboye qui s'inscrit dans le sens de l'intérêt général, nous ressentons dans cette affaire une colère pathologique que certains ont liée au fait que la même communauté rurale aurait refusé d'attribuer des terres à M. Ndione pour la simple raison qu'il n'aurait pas eu de projet.
Demandons-nous à présent pourquoi M. Ndione n'aurait pas de projet à Mbomboye sinon celui de détruire le projet d'autrui alors même qu'il pourrait, par exemple, tout simplement revendiquer légalement les droits qu'il pourrait avoir sur les terrains. Mamadou Ndione ne revendique pas de droit sinon celui d'empêcher et de détruire, ce qui conforterait l'idée selon laquelle il serait téléguidé par des puissances occultes anti-développement. Et peu importe si ces puissances viennent de l'intégrisme ou de quelque maraboutage auquel il croirait. L'important est de s'accrocher à l'idée que lorsque quelqu'un bâtit et que les Autorités l'autorisent à le faire, nous devons nous unir contre les jaloux et les destructeurs.
Mais Mamadou Ndione est-il destructeur? Ne serait-il pas plutôt victime d'isolement social et économique, de manque d'instrumentation pour accompagner le projet qu'il pourrait avoir car, après tout, pourquoi essaierait-il d'empêcher la réalisation d'un projet sinon pour réaliser le sien à Mbomboye? Si c'est le cas, nous l'invitons au débat ici et maintenant. S'il refusait le débat, cela alimenterait la rumeur selon laquelle il serait téléguidé par des malveillances prétendument religieuses ou occultes. Mais gageons que ce n'est pas le cas: est-il alors capable de démontrer publiquement dans la zone de commentaires de ce même article qu'il détient les preuves que le Groupe Scac Afrique et Salomon Mbutcho ont été jugés pour avoir agi dans l'illégalité?
Nous avons toujours prôné le dialogue fraternel et la paix. Nous nous faisons un devoir de respecter la net étiquette, laquelle interdit la diffamation et le dénigrement ainsi que leur corollaire qui est le raisonnement par amalgame. En voici un exemple: "Le patron de l'agence immobilière Agir Immo sous les verrous depuis vendredi dernier. Un message fort pour les clients du Groupe SCAC Afrique" Est-il nécessaire de préciser que le Groupe Scac Afrique et Salomon Mbutcho n'ont rien à voir avec les patron de l'agence Agir Immo? Que Mamadou Ndione cherche à organiser la confusion entre deux concepts et deux personnes pour apporter de l'eau à son moulin? Notons en passant que le patron d'Agir Immo bénéficie de la présomption d'innocence jusqu'à sa condamnation définitive éventuelle. C'est aussi le cas de Mamadou Ndione, de Salomon Mbutcho, du Groupe Scac Afrique et de tous les citoyens. Si, sur la terre de Senghor, Lamine Gueye, Mamadou Dia, sans oublier nos héros africains tels que Thomas Sankara, Patrice Lumumba et les autres, nous n'apprenons pas à respecter la présomption d'innocence et le travail d'autrui, alors nous n'accèderons jamais au développement.

Vous pouvez visiter le blog de Mamadou Ndione pour constater le raisonnement par amalgame et le dénigrement sans preuves.
Vous pouvez également débattre sur le blog de Khadouce, partenaire du Groupe Scac Afrique

Allassane Samrak











1.Posté par moi le 10/06/2012 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bjr.
Mais pourkoi tout ce temps mis pour repondre aux différents propos de mamadou ndione ?
Et je vois ces temps ci vous accéléré vos publicité pour calmer les esprits, mais hélas vous vous fatiguez...

2.Posté par Editoweb Magazine le 11/06/2012 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Monsieur ou Madame l'inconnu (e),
Merci pour votre message. Malheureusement, nous ne pouvons pas transmettre votre demande au Groupe Scac Afrique puisque nous ne connaissons pas votre identité,...

3.Posté par ladouce le 03/07/2012 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
courage groupe scac nous allons attendre patiemment la réalisation du projet vous avez mon soutien. moi je dis oui au développement et à ceux qui sont contre le développement un petit mot: ferme-la

4.Posté par toufa le 03/07/2012 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La petitesse d'un homme peut se voire de par sa taille mais aussi de part sa manière de faire. Juste pour vous dire Mr Ndione que vous êtes d'une petitesse exemplaire. Il parait que vous vous souci...

5.Posté par kirikou le 04/07/2012 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Scac afrique je vous jure devant Serigne Touba quee sont des truant de pire espéce.
Ils n'ont méme pas un Bail dans les terres de Mbomboye, ils vont tous vous transféré dans des sites que vous aimez...

Nouveau commentaire :
Twitter

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn