Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
14/06/2012 - 21:39

Imprimeur et faux monnayeur

Imprimeur et faux monnayeur - Entre «plan d'urgence» et «grand débat», la réforme de l'école sera étalée sur deux rentrées - Une vidéo à la gloire personnelle de François Stifani - L'ancien imprimeur s'était converti en faux-monnayeur.



Imprimeur et faux monnayeur
Entre «plan d'urgence» et «grand débat», la réforme de l'école sera étalée sur deux rentrées
Pour réformer l'école et les rythmes scolaires, Vincent Peillon compte s'y prendre le plus tôt possible. Dès la rentrée 2012, plusieurs mesures, dites «d'urgence», devraient être adoptées. D'autres visant à changer plus profondément l'école et les rythmes scolaires ne verront le jour qu'à la rentrée 2013. Parmi les mesures attendues pour ce mois de septembre, on devrait retrouver celle annoncée ce jeudi par le ministre: le rallongement des vacances de la Toussaint. Initialement, les élèves devaient quitter l'école le samedi 27 octobre et retourner en cours le jeudi 8 novembre au matin. Vincent Peillon veut que cette rentrée, dès 2012, ait lieu quatre jours plus tard, le lundi 12 novembre au matin. Soit deux jours de cours en moins, même s'il «n'y aura pas de jours de vacances supplémentaires», souligne le ministère: ces deux jours de cours seraient déplacés plus tard dans l'année. «Pas de tabous» D'autres mesures d'urgence sont prévues pour 2012, et notamment des embauches pour l'école primaire, une augmentation de l'allocation de rentrée scolaire versée aux familles modestes et l'obligation faite aux lycées de proposer, en terminale S, une option histoire-géographie à leurs élèves.(20minutes.fr) Plus tôt ce sera fit mieux ce sera.

Une vidéo à la gloire personnelle de François Stifani
François Stifani n'est pas à terre. Et ce n'est pas une surprise. Il se lance dans la bataille électorale pour l'AG du 23 juin avec une virulence qui démontre avant tout qu'il ne considère pas sa ratification comme une formalité, une obligation. Ce la prouve aussi qu'il n'est pas certain d'obtenir gain de cause devant la Justice, le TGI ou la Cour d'Appel de Paris, et ainsi pouvoir espérer annuler l'AG du 23 juin et la reporter début décembre.Cette campagne auprès des frères électeurs de l'AG de la GLNF utilise l'écrit et la vidéo.Un Communiqué de quatre pages joliment intitulé "Les raisons de la colère. Les leçons d'une crise". Il signe "Le Grand Maître François STIFANI"... et non pas le candidat Grand Maître. Le début de son propos démontre à ceux qui en douteraient qu'il n'a pas changé, qu'il conserve le verbe haut, la plume aiguisée, comme il y a plus de deux années.Pas plus que Louis XVI ne fut à l'origine de la révolution française, je ne fus la cause de ce triste épisode. On connaît les terribles conséquences de sa fuite à Varennes. Ma présence n'étant pas la cause du désordre, mon absence ne pouvait être la solution. Le capitaine ne peut, sans lâcheté, abandonner le navire aux mutins. (l'express.fr) La gloire c'est bien.

L'ancien imprimeur s'était converti en faux-monnayeur
La plus grande fabrique de faux billets en France -la deuxième en Europe- n'émettra plus les fameux 20C45 et 50C67 que la banque de France avait identifiés comme des coupures contrefaites de 20 et de 50 euros. Près de 350.000 billets circulaient partout en France et même en Europe depuis 2007, pour un total de plus de 9 millions d'euros. Les policiers de l'Office central pour la répression du faux monnayage (OCRFM) sont parvenus mardi et mercredi à mettre la main sur cette officine de fabrication, au terme de 27 heures de perquisition dans un bâtiment industriel à Courtry (Seine-et-Marne). Les enquêteurs ont mis du temps avant de trouver la planque de Dominique P., un gitan sédentarisé bien connu de la police. L'homme a déjà été jugé pour les mêmes faits par le tribunal correctionnel de Pontoise et attend son jugement, qui doit être prononcé par la cour d'appel de Versailles. Cet ancien imprimeur, mis en examen et écroué le 24 mai dernier dans cette affaire pour association de malfaiteurs et émission de fausse monnaie, avait pris beaucoup de précaution. «Il avait dissimulé son atelier derrière un faux mur et installé des caméras pour voir à l'extérieur», détaille un enquêteur. «Il semblerait qu'il ait voulu préparer sa fuite», poursuit une autre source policière.(2ominutes.fr) Il n'y a pas tant de differences entre les deux proffésions.

Source: Yahoo actualités










1.Posté par Celine JEAN le 18/06/2012 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un article qui traite d'une manière extrêmement fascinante le sujet de réformer l'école.
voyance par telephone

2.Posté par Celine JEAN le 27/03/2013 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci de m'avoir rajouter dans tes amis,si tu pouvais m'aider a faire connaître mon site autour de toi sa serais sympa,merci d'avance
voyance gratuite par email


Nouveau commentaire :
Twitter

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces