Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
      


pour y être
Asie & Extrême Orient
08/09/2021 - 17:17

Indonésie : 41 morts dans l’incendie d’une prison

Incendie ou incident, s’il fallait choisir entre la prison et la mort, plusieurs préfèreraient la prison. Seulement que 41 prisonniers d’une prison surpeuplée de l’Indonésie n’ont pas eu la possibilité de choisir. C’est un incendie qui les a imposés la mort. Alors qu’on croyait que le pire était la perte de sa liberté, la nuit du mardi au mercredi restera inoubliable pour certains parents de détenues et certains détenus blessés.



Que s’est-il passé dans la prison de Tangerang cette nuit du mardi au mercredi ?

Dans la prison de Tangerang, une ville située à l’Ouest de la capitale de l’Indonésie, un incendie s’est déclenché dans la nuit. Vers 3 heures du matin déjà ce mercredi, dans le bâtiment qui hébergeait les personnes condamnées pour trafic de drogues le feu faisait son trajet assez rapide.  Selon les propos du ministre de la justice : YASONNA Laoly, la vitesse de propagation du feu n’a pas permis d’ouvrir le plus rapidement possible certaines cellules.  C’est l’arrivée des pompiers qui a permis la maitrise de cet incendie qui partait pour plus de dégâts. 

Bilan de l’incendie

Selon le rapport de la police on déplore pour l’instant 41 pertes en vie humaine : tous des détenus. Il convient de préciser que 40 des 41 victimes ont rendu l’âme sur place et un au cours de son évacuation. On enregistre 8 blessés graves et 72 autres blessés légers. Les victimes de blessures légères reçoivent des soins dans des cliniques non loin du lieu de l’incendie tandis que les blessés graves sont évacués vers les hôpitaux de Tangerang. La désolation et les lamentations des parents des victimes ne se sont pas fait attendre, qui pour souhaiter un enterrement digne à son proche, qui pour se précipiter dans les hôpitaux pour identifier le corps. Un sud-africain et un portugais sont parmi les morts.   

Que sait-on de l’Origine de l’incendie

Pour l’instant l’origine de cet incendie n’est pas encore définie avec précision, mais les autorités suspectent un court-circuit. Le chef de la police serait aussi sur cette piste d’électricité puisque les installations électriques n’ont pas connu de rénovation depuis plus de 40 ans. Néanmoins une enquête serait ouverte pour situer les responsabilités. 

Si l’état défectueux de la prison est à signaler, il faut reconnaitre aussi la situation de surpeuplement. Plus de 2000 personnes au lieu de 600 c’est une situation indigne. Il va de soi que le bâtiment brulé aussi surpeuplé enregistre tant de victime. Les jours à venir donneront plus de précisions sur l’origine de ce malheureux évènement. 

Frank Robin










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!


Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest