Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Amériques
26/01/2021 - 08:46

Joe Biden sur le procès de Donald Trump : "Il faut que ça arrive".

Le président a déclaré que le résultat aurait pu être différent si M. Trump avait eu six mois à faire avant la fin de son mandat. Le procès pour mise en accusation de Donald Trump "doit avoir lieu", a déclaré Joe Biden à CNN lundi.



Tout en reconnaissant l'effet que cela pourrait avoir sur son agenda, le président a déclaré qu'il y aurait "un effet pire si cela n'avait pas lieu".

Joe Biden a déclaré qu'il ne pensait pas qu'assez de sénateurs républicains voteraient pour la mise en accusation afin de condamner Donald Trump, bien qu'il ait également déclaré que l'issue aurait pu être différente s'il restait six mois à Donald Trump dans son mandat.

"Le Sénat a changé depuis que j'y étais, mais pas tant que ça", a déclaré M. Biden, qui a remis lundi au Sénat son article de destitution contre M. Trump, ouvrant ainsi la voie au deuxième procès de destitution de M. Trump et au tout premier procès d'un ancien président américain devant le Sénat.

Trump a été accusé d'avoir incité à l'attaque du Capitole américain le 6 janvier dernier, lorsqu'une violente foule pro-Trump a provoqué la mort de cinq personnes.

Les républicains et les démocrates ont accepté la semaine dernière de reporter de deux semaines le début de la procédure pour permettre aux deux parties de préparer leurs arguments et donner aux sénateurs une quinzaine de jours pour négocier une législation essentielle afin d'atténuer l'impact du coronavirus et d'envisager la nomination du cabinet de Biden.

Suite à la destitution de M. Trump à la Chambre le 13 janvier, M. Biden avait déclaré qu'il espérait que les sénateurs "s'occuperaient de leurs responsabilités constitutionnelles en matière de destitution tout en travaillant sur les autres affaires urgentes de la nation".

Au moins 17 sénateurs républicains devront voter avec tous les démocrates afin de condamner Trump.

Victor Delhaye-Nouioua










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest