Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
12/06/2012 - 21:02

L'Espagne sous "perfusion"

L'Espagne sous "perfusion" - Un traitement de faveur pour l'Espagne - La France s'inquiète de la "menace terroriste" au Nord-Mali - L'Espagne aux soins intensifs de l'hôpital financier.



L'Espagne sous "perfusion"
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Un traitement de faveur pour l'Espagne
L'Espagne recevra jusqu'à 100 milliards d'euros de l'Union monétaire pour recapitaliser ses banques. En contrepartie, ses partenaires lui demandent d'assainir son secteur bancaire mis à mal par l'éclatement de la bulle immobilière. Des représentants du Fond monétaire international (FMI), de la Commission, de la Banque centrale (BCE) et de l'Autorité bancaire (EBA) européennes seront dépêchés à Madrid pour dresser un état des lieux et superviser la restructuration du secteur financier et de ses pratiques. A la différence de la Grèce, de l'Irlande et du Portugal, les trois autres pays sous assistance, Madrid n'est donc pas placé sous la tutelle de ses bailleurs de fonds. Les contreparties qui lui sont demandées devraient se limiter au secteur bancaire, quand Athènes, Dublin et Lisbonne ont dû accepter des plans d'austérité et de réformes bien plus larges. En Grèce, une fenêtre s'ouvre. A une semaine des élections législatives grecques du 17 juin, l'accord conclu avec Madrid est perçu comme une 'fenêtre espagnole pour la renégociation', selon le quotidien proche de Nouvelle Démocratie (ND, droite), Eleftheros Typos.(lemonde.fr) Recapitaliser, assainir, toujours les mêmes choses pour pas grand chose.

La France s'inquiète de la "menace terroriste" au Nord-Mali
François Hollande s'est inquiété lundi de la "menace d'installation de groupes terroristes" dans le nord du Mali et a affirmé que la France soutiendrait toute initiative africaine visant à intervenir dans cette région. e président français s'est entretenu à l'Elysée avec son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, qui a confirmé pour sa part la présence de camps d'entraînement de djihadistes étrangers dans le nord du Mali. Il y a une menace d'installation de groupes terroristes au Nord-Mali. Il y a une intervention extérieure qui déstabilise le Mali, qui installe des groupes dont la vocation est une intervention qui va bien au-delà du Mali, en Afrique et peut-être au-delà", a dit François Hollande lors d'une conférence de presse commune. Cette menace existe, c'est aux Africains de la conjurer, à eux de décider", a-t-il ajouté. a France soutiendra le cas échéant une résolution du Conseil de sécurité si ce dernier était saisi par l'Union africaine ou la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao).(fr.reuters.com) La France s'inquiète beaucoup, peut-être a-t-elle tort.

L'Espagne aux soins intensifs de l'hôpital financier
Après la Grèce, l'Irlande et le Portugal, ce sont l'Espagne et l'Italie qui subissent de plein fouet les dégâts de la crise de la zone euro. De ces deux nations, laquelle est en plus mauvaise posture? i politiquement, l'Italie est plus mal en point que l'Espagne, économiquement, c'est cette dernière qui est la plus touchée. Mais dans la mesure où les troubles politiques sont en général préjudiciables à l'économie, les situations peuvent s'inverser. Le contexte politique de l'Espagne pourrait bien se détériorer, et l'avantage économique qu'affiche pour le moment l'Italie peut très vite s'évaporer. n tout état de cause, ces deux pays sont dans une situation de grande précarité. A l'heure actuelle, c'est l'état des banques espagnoles qui mobilise toute l'attention de l'Union européenne. Mais il n'y a pas si longtemps, on voyait déjà l'Italie privée des financements internationaux, une menace qui avait alors alarmé les Espagnols. Auparavant encore, l'Italie subissait une grave crise politique qui paralysait la prise de décisions et conduisait au remplacement de Silvio Berlusconi par Mario Monti. Autant dire que les perturbations passent d'un pays à l'autre, provoquant des soubresauts qui font de la présivibilité et de la stabilité de vieux souvenirs.(slate.fr) L'Espagne est un pays important de l'Europe, les soins qu'on y apporte ont normaux.

Source: Yahoo actualités

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Octobre 2013 - 18:52 Fête des bergers et des traditions de Provence




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo