Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
17/08/2012 - 23:46

La Norvège retire 600 milliards d'Europe

La Norvège retire 600 milliards d'Europe. La Norvège a annoncé le 10 août vouloir préserver les 600 milliards de dollars de son fonds souverain du risque européen en se concentrant plus sur les pays émergents. La Norvège va poursuivre la réduction de son exposition au risque européen.



La Norvège retire 600 milliards d'Europe
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
La Norvège a annoncé le 10 août vouloir préserver les 600 milliards de dollars de son fonds souverain du risque européen en se concentrant plus sur les pays émergents. La Norvège va poursuivre la réduction de son exposition au risque européen. C'est ce qu'a annoncé vendredi 10 août Yngve Slyngstad, directeur du fonds souverain norvégien lors de la remise de son rapport trimestriel. Ce fonds, l'un des plus importants au monde, est doté de 600 milliards de dollars, issus de la rente pétrolière, soit environ 120.000 dollars par habitant. Méfiance vis-à-vis de la zone euro. C'est principalement du risque souverain en zone euro que la Norvège souhaite se prémunir. A la recherche du parfait équilibre dans sa gestion des risques, le fonds de pension norvégien s'est déjà débarrassé de son papier portugais et irlandais. Et il n'est exposé aux risques souverains italien et espagnol qu'à hauteur de 6 milliards de dollars. Mais la méfiance est montée d'un cran, et c'est désormais de la France et de la Grande Bretagne que le petit pays scandinave, qui a refusé son adhésion à l'Union européenne, voit le risque arriver. Yngve Slyngstad a ainsi annoncé que la réduction de l'exposition aux risques souverains français et britannique allait se poursuivre. Les annonces de la BCE, qui s'est dite prête à intervenir pour répondre aux inquiétudes qui pèsent sur les pays de la zone euro, n'auront donc pas suffit à rassurer l'investisseur norvégien. A ce sujet, Yngve Slyngstad s'est contenté d'espérer que l'Europe prendrait les bonnes décisions. Il a tenté de se montrer rassurant en assurant que la Norvège gardait un oeil interessé sur les titres de dette souveraines des pays européenns. Mais les pétrodollars norvégiens quittent la zone euro.(latribune.com) L'Europe soit on en est soit on en est pas. Je trouve décevant le jugement de la Norvège. L'Union Européenne se démantibulerait-elle?

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Henri Vario-Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Octobre 2013 - 18:52 Fête des bergers et des traditions de Provence




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo