Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
14/03/2012 - 20:47

La dernière chance iranienne

Revue de presse Europe du 14 mars 2012

La dernière chance iranienne - Washington aurait parlé de "dernière chance" avec l'Iran - Pussy Riot: Les punks rockeuses féministes anti-Poutine embastillées - Les Britanniques ont peur de confier leur nucléaire aux Français.



La dernière chance iranienne
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Washington aurait parlé de "dernière chance" avec l'Iran
Les Etats-Unis ont demandé à la Russie de dire aux autorités iraniennes que les prochaines discussions sur le programme nucléaire constitueraient "la dernière chance" pour Téhéran, rapporte mercredi le quotidien russe Kommersant. "Les Américains insistent en disant que c'est la dernière chance pour Téhéran", écrit le journal. "Cette position, selon notre source, est celle formulée par Hillary Clinton lors de discussions avec (le ministre russe des Affaires étrangères) Sergueï Lavrov. Elle a aussi demandé à son homologue russe de faire passer ce message aux autorités iraniennes, car Washington n'a pas de relations avec eux", ajoute le quotidien, généralement bien informé.(fr.reuters.com) Suivant une logique non capitaliste, donc pas applicable. On peut supposer que si l'Iran stoppe son programme nucléaire, sous la contrainte ou pas. Les Etats-Unis et tout autre pays possédant la force atomique doivent en faire de même.

Pussy Riot: Les punks rockeuses féministes anti-Poutine embastillées
Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina restent en prison. Le tribunal de Moscou a décidé que ces deux mères de familles russes attendront derrière les barreaux leur prochaine convocation, fin avril, pour «vandalisme en groupe organisé». Ces deux jeunes femmes sont en effet suspectées d'être des membres du groupe de punk rock féministe Pussy Riot, spécialiste du happening anti-Poutine. C'est pourtant cagoulées que les Pussy Riot ont l'habitude d'intervenir. Comme le 21 février, dans la cathédrale moscovite Christ Saint-Sauveur, quand elles ont chanté leur «prière punk» intitulée «Holy shit», qui implore la Vierge Marie de libérer le pays de Poutine.(20minutes.fr) La Russie est une terre révolutionnaire, qu'attend la population russe pour faire ce qu'elle sait faire le mieux?

Les Britanniques ont peur de confier leur nucléaire aux Français
L'accord à 120 millions d'euros signé en février par David Cameron et Nicolas Sarkozy pour une coopération nucléaire entre France et Royaume-Uni ne fait pas l'unanimité outre-Manche, rapporte la BBC. Deux compagnies françaises, EDF et Areva, se sont engagées à construire quatre nouveaux réacteurs nucléaires de troisième génération (EPR) sur le sol britannique (dans le Somerset et le Suffolk), pour remplacer les centrales qui arrivent progressivement en fin de vie. Jonathan Porritt, Tom Burke, Charles Secrett et Tony Juniper, quatre spécialistes de l'environnement, anciens directeurs de Friends of Earth UK (Les Amis de la Terre) tentent d'alerter l'opinion (et le Premier ministre) sur ce qu'ils considèrent comme un dangereux legs des politiques énergétiques et climatiques britanniques à la France.(slate.fr) Il faut comprendre les Anglais, une chaine humaine anti-nucléaire a relié deux grandes villes et nous leur vendons des centrales. Ca peut paraitre illogique.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Octobre 2013 - 18:52 Fête des bergers et des traditions de Provence




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo