Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
30/04/2012 - 23:45

La guerre froide, le traumatisme de l'Europe

Revue de presse Europe du 30 Avril 2012

La guerre froide, le traumatisme de l'Europe - Kiev accuse l'Ouest de raviver la Guerre froide avant l'Euro - Décès à 102 ans du père de Benjamin Netanyahu - « Portraits de frontières », un webdocumentaire aux franges de l’Europe.



La guerre froide, le traumatisme de l'Europe
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Kiev accuse l'Ouest de raviver la Guerre froide avant l'Euro
En menaçant de boycotter les rencontres du championnat d'Europe des nations de football prévues en juin en Ukraine, certains gouvernements européens tentent de faire ressurgir les fantômes de la Guerre froide, ont affirmé lundi les autorités de Kiev. Dans son édition de dimanche, l'hebdomadaire allemand Der Spiegel rapportait que la chancelière Angela Merkel pourrait annuler sa visite en Ukraine durant l'Euro si l'ex-Premier ministre Ioulia Timochenko n'est pas libérée de prison d'ici là. L'Union européenne estime que des motivations politiques sont à l'origine de l'incarcération de Ioulia Timochenko en octobre. Agée de 51 ans, l'égérie de la "révolution orange" de 2004 purge une peine de sept ans de réclusion. Lundi, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a fait savoir qu'il ne se rendrait pas en Ukraine jusqu'à nouvel ordre en raison de l'attitude du gouvernement de Kiev dans l'affaire Timochenko. José Manuel Barroso ne sera pas présent au sommet des présidents des pays d'Europe centrale qui doit se tenir les 11 et 12 mai à Yalta, dans le sud de l'Ukraine, a précisé sa porte-parole, Pia Ahrenkilde Hansen. La participation du dirigeant européen n'avait pas été confirmée auparavant.(fr.reuters.com) C'est une forme de chantage qu'exerce l'Allemagne.

« Portraits de frontières », un webdocumentaire aux franges de l’Europe
A travers un documentaire interactif en ligne, "Portraits de frontières" propose une série de portraits de riverains et de travailleurs frontaliers, témoignant des activités singulières aux portes de l’Union européenne. Nous observons chez ces personnes l’influence de la frontière dans leur métier et dans leur histoire personnelle. Ces rencontres nous permettent de composer un portrait complexe et subjectif du quotidien à la frontière orientale de l’Union Européenne, cinq années après sa dernière extension. Grâce à elles, nous voyons se dégager des spécificités locales propres à chacune des régions observées mais aussi des problématiques communes aux zones frontalières.(rue98.com) Cela tente à nous montrez que l'Europe agit désormais comme une confédération.

Décès à 102 ans du père de Benjamin Netanyahu
Benzion Netanyahu, le père du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, est mort lundi à l'âge de 102 ans, ont annoncé les autorités israéliennes. Expert de l'antisémitisme, partisan de Zeev Jabotinsky, une des figures historiques de la droite sioniste, Benzion Netanyahu était un spécialiste réputé de l'histoire médiévale du judaïsme, notamment en Espagne sous l'Inquisition. On lui prêtait une solide influence politique sur son fils. "Bibi a appris le sionisme pur auprès d'un homme qui était si proche de Jabotinsky", a souligné le président du Parlement, Reuven Rivlin, appelant le chef du gouvernement par son surnom. "Il a été élevé dans un foyer où le sionisme était un sionisme sans compromis", a-t-il poursuivi au micro de Radio Israël, notant toutefois que Benjamin Netanyahu avait une approche de la politique plus pragmatique que son père. A l'occasion de la fête donnée pour son 100e anniversaire, Benzion Netanyahu avait mis en garde son pays contre les dangers que représente le programme nucléaire iranien et avait estimé qu'Israël devrait être prêt à frapper l'Iran dès que se profilerait "une chance raisonnable de succès".(fr.reuters.com) L'Israël ne doit en aucun cas mener des attaques contres des centrales nucléaires en tentant de les détruire, c'est absurde.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Octobre 2013 - 18:52 Fête des bergers et des traditions de Provence




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo