Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
24/02/2008 - 23:54

Le Père Stanislas, Sarkozy et la scientologie

Il y avait un petit moment que je ne revoyais plus mon ami le Père Stanislas. Je l’ai soupçonné de tout : d’être au Tchad, parmi les rebelles, embastillé avec les députés tchadiens, exécuté par des concurrents. Mais l’hypothèse que Stanislas, le laïc, était tout simplement parti en Scientologie avec notre valeureux Président Sarkozy ne m’avait pas effleuré l’esprit.
C’est par hasard que je retrouvai Stanislas à la sortie de l’église de la Sainte Famille à Istres. Il devisait paisiblement avec le Père Brice. Diantre ! Me dis-je. Il serait entré en religion ?



Le Père Stanislas, Sarkozy et la scientologie
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Stan me lance un regard méprisant et, de sa canne, me fait signe d'approcher. Le Père Brice fait mine de consulter sa montre et tourne le dos et à l'un et à l'autre. Cela ne m'empêche pas de l'interpeller en ces termes :
-Eh Bien! Père Brice, voilà que vous vous acoquinez avec Stanislas?»
-Non, répondit le saint homme, votre mentor m'a confessé des choses terribles.»
Stanislas se redressa pour cracher son venin :
-C'est le sectarisme qui est une damnation. Et ce que vous appelez une confession n'était qu'un débat. Scientologue, je veux être et scientologue, je serai !

Que pouvais-je y faire puisque notre Président lui-même nous donnait la liberté de se faire dépouiller par quiconque se prétendait gourou. Tout de même! Stanislas aussi pouvait être gourou. Lui qui avait des idées sur tout, se démenait comme un beau diable dans tous les sujets de l'actualité, le voilà affirmant qu'il ne pensait plus rien et attendait que la scientologie l'inspire.

C'est avec beaucoup d'efforts et d'importants capitaux dilapidés dans les bistrots d'Istres que je réussis à entraîner Stanislas devant un écran qui affichait les résultats de Google News quant aux relations de Nicolas Sarkozy et de la scientologie.

Lorsque je lui demandais, Stan m'a tout de même répondu :
-Je suis bien allé au dîner du Crif et, là, j'étais juif ; ça ne m'a pas empêché, en Arabie Saoudite, d'être musulman. Il n'y a que ce pauvre Brice qui n'a pas compris ma visite : ce matin, j'étais catholique, bon Dieu !

Chut ! Lisez :

Nicolas Sarkozy accusé de «cajoler» les sectes (marocvoice.blogs.courrierinternational.com 22.02.2008)
C'est  presque devenu une marque de fabrique du style Sarkozy. A chaque jour son lot de polémique et de scandales qui font débat. Avant-hier, les remises en cause de la laïcité à la française parviennent presque à créer un front républicain contre le locataire de l'Elysée, hier le débat sur la manière d'enseigner la mémoire de la Shoah sort les autorités morales, religieuses et politiques de leurs gongs. Aujourd'hui , le débat sur les sectes finit par assombrir le tableau.

Scientologie : "Depuis 2002, l'État baisse la garde", selon un ex-officier des RG (vsd.fr 21/02/2008 17:22)
Ancien officier des Renseignements généraux au service "Cultes et sectes", Arnaud Palisson a été muté en 2002 après avoir rédigé une thèse universitaire sur la Scientologie. Depuis 2002, l'État baisse la garde sur les mouvements sectaires au nom de la liberté de croyance. Aujourd'hui, il faut sortir de l'aveuglement et clarifier le débat. Rappelons qu'en France, certaines associations de Scientologie sont déjà déclarées comme associations cultuelles et peuvent se prévaloir de ce statut.

Bayrou tacle Sarkozy sur la Shoah et la scientologie  (Challenges.fr 20.02.2008 19:02)
"La fonction du président de la République ne doit pas être de contredire ceux qui travaillent sur les sectes. Le président ne doit pas se mêler de religion", a-t-il ajouté.
"Croyants et incroyants ne veulent pas de ce mélange des genres" qui est, selon lui, "infiniment troublant".
Pour François Bayrou, de même que la religion et les sectes ne relèvent pas du domaine de l'Etat, Nicolas Sarkozy a eu tort de prôner le parrainage d'enfants victimes de la Shoah par des élèves de CM2.

Sarkozy et son «ami scientologue» (liberation.fr 20/02/2008)
Le 30 aôut 2004, Nicolas Sarkozy est en poste à Bercy. Ce jour là, il reçoit en grande pompe Tom Cruise, membre actif de l'Eglise de scientologie depuis plus de vingt ans. Alors que la visite provoque une petite polémique, le ministère assure que les deux hommes ont parlé «cinéma et relations franco-américaine» et rien d'autre. Quelques jours plus tard, l'acteur, qui se présente comme «l'ami» du ministre de l'Economie et des Finances, affirme: «Nous avons parlé de tout, de scientologie, de cinéma, de vie familiale».


Sylvie Delhaye






Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo