Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
03/05/2012 - 23:26

Les correspondances de Ben Laden dévoilées

Revue de presse Asie du 3 Mai 2012

Les correspondances de Ben Laden dévoilées - Les grandes puissances interpellent l'Iran sur le nucléaire - Barack Obama fait campagne en «président de guerre» - Dix-sept documents de Ben Laden publiés par les Etats-Unis.



Les correspondances de Ben Laden dévoilées
Les grandes puissances interpellent l'Iran sur le nucléaire
Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies ont à nouveau exhorté jeudi l'Iran à dissiper les craintes liées à son programme nucléaire et souhaité que les négociations avec Téhéran débouchent sur des résultats concrets. L'Iran a repris à la mi-avril à Istanbul les pourparlers avec le groupe des "Six" (Etats-Unis, Russie, Chine, France et Grande-Bretagne, plus l'Allemagne) qui avaient été interrompues depuis plus d'un an. Ces négociations devraient se poursuivre le 23 mai à Bagdad. Les pourparlers entre l'AIEA et l'Iran devraient par ailleurs reprendre les 14 et 15 mai à la mission diplomatique iranienne à Vienne. Dans un communiqué commun diffusé à l'occasion d'une réunion à Vienne au siège de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine et Russie invitent l'Iran à donner aux inspecteurs de l'organisation accès aux "sites et aux informations" en rapport avec ce programme. "Nous restons préoccupés par l'incapacité persistante de l'Iran à remplir ses obligations conformément aux résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu", écrivent les cinq pays, faisant référence aux demandes répétées à Téhéran d'abandonner son programme nucléaire controversé.(fr.reuters.com) Le plus triste est de voir que l'Homme n'a plus confiance en l'Homme.

Dix-sept documents de Ben Laden publiés par les Etats-Unis
Dix-sept documents saisis par les forces spéciales américaines lors du raid de la 'Team Six' contre la villa qu'occupait Oussama Ben Laden avec sa famille à Abbottabad, au Pakistan, ont été rendus publics jeudi 3 mai par l'armée américaine. Le Centre contre le terrorisme de l'académie militaire américaine de West Point a rendu accesible sur son site Internet l'analyse de 17 lettres électroniques ou manuscrites, traduites en anglais et en arabe et couvrant une période allant de septembre 2006 à avril 2011. Il s'agit principalement de communications internes émises par Oussama Ben Laden lui-même. Dans ces documents, le chef d'Al-Qaida s'est inquiété, entre autres, des victimes musulmanes 'inutiles' du réseau terroriste. Contrastant avec ses déclarations publiques dans lesquelles il pointait avant tout du doigt les injustices commises par les 'ennemis' des musulmans, ces lettres-ci révèlent les frustations qu'il avait de ne pouvoir exercer un plus grand contrôle sur les groupes djihadistes régionaux, et les exhortait à se concentrer sur les Etats-Unis. 'Nous demandons à chaque émir dans les régions de faire extrêmement attention à contrôler le travail militaire' et 'd'annuler d'autres attaques en raison de victimes civiles inutiles possibles', a écrit l'ancien chef d'Al-Qaida dans une de ces missives.(lemonde.fr) Cela prouve l'étendue du réseau d'Al Qaida, c'est très triste je trouve.

Barack Obama fait campagne en «président de guerre»
Un an après l'élimination de Ben Laden, le candidat s'est rendu en Afghanistan. De notre correspondante à Washington. Il serait injuste de réduire le voyage surprise de Barack Obama en Afghanistan à une opération électorale. En se rendant jusqu'au palais présidentiel de Hamid Karzaï, mardi au plus profond de la nuit, le président américain avait surtout pour but de dessiner les contours de la future politique afghane des États-Unis. À travers la signature d'un accord de partenariat stratégique avec Kaboul, il s'agissait de démontrer que l'engagement américain en Afghanistan ne s'arrêterait pas en décembre 2014. Bref, que l'Amérique ne répéterait pas la faute commise en 1989, quand le monde avait abandonné le pays à la guerre civile. Clairement, pourtant, l'Afghanistan et la lutte contre al-Qaida sont devenus des armes de campagne pour le président sortant. Des thèmes qu'il compte bien utiliser, maintenant que sonne l'heure de défendre son bilan, même si le thème de l'économie prime sur tous les autres. La diffusion récente d'un clip électoral de 17 minutes consacré au raid des troupes spéciales américaines sur le repaire de Ben Laden au Pakistan a ouvert les réjouissances. Barack Obama y est dépeint en leader résolu, prêt à prendre de lourds risques politiques pour éliminer l'ennemi numéro un de l'Amérique, image vouée à contredire les accusations de ses adversaires républicains, qui veulent lui coller une image de président «faible».(lefigaro.fr) Il y a beaucoup d'argent dans cette campagne dirait-on.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici


Emmanuel Nouioua






Emmanuel Nouioua





Partageons sur FacebooK