Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Asie & Extrême Orient
30/08/2012 - 00:37

Les couteaux japonais

Les couteaux japonais. Tout les geek et otakus du japon aiment les trucs qui coupent. Notamment les couteaux traditionnels japonais. Certains de ceux-ci servent à la cuisine.



Les couteaux japonais
Tout les geek et otakus du japon aiment les trucs qui coupent. Notamment les couteaux traditionnels japonais. Certains de ceux-ci servent à la cuisine. Ils se distinguent selon leur utilités. Certains couteaux ne servent et ne peuvent servir qu'à couper du poisson, le thon notamment qui est un poisson que l'ont mange couramment au Japon. Chaqun n'est pas bon pour tous les poissons ni pour toutes les parties du poisson que l'ont souhaite allégrement charcuter à la japonaise, c'est-à-dire avec classe et sobriété. On distingues ainsi différentes tailles de couteaux relatives à leurs utilités. Seul un expert ou un initié saurait les utiliser convenablement. Nous les impies, pauvres barbares buveurs de sang frais, ne saurions apprécier un couteaux japonais à sa juste valeur. prenons par exemple le katana. L'arme la plus élégante selon certain. Durant l'aire samouraï appelée aussi ère Edo, seul la caste des samouraïs avait le droit de porter ces fameux couteaux dont la réputation n'est plus à bâtir. Le katanas reposé généralement sur un support, la poignée orientée à gauche en temps de paix et à droite en temps de guerre de façon à dégainer rapidement en cas d'assaut.


Emmanuel Nouioua






Emmanuel Nouioua


1.Posté par Celine JEAN le 02/02/2013 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut,J'aimerais vraiment découvrir votre site que je le voit contenant tant de chose assez interessantes.
street marketing paris

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Partageons sur FacebooK