Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub        pub

pour y être

Monde: Toute l'Actu
21/05/2021 - 21:10

Les scientifiques détectent un nouveau coronavirus

Les scientifiques ont détecté un nouveau coronavirus dans des échantillons isolés chez des patients atteints de pneumonie en Malaisie en 2018. Mais ils doivent encore déterminer si le virus peut causer des maladies et s'il peut se propager d'un humain à l'autre.



Selon les scientifiques, une équipe comprenant ceux de la faculté de médecine de l'Université Duke aux États-Unis, le virus - désormais nommé CCoV-HuPn-2018 - a sauté des animaux aux patients, très probablement à partir de chiens.

Selon eux, ces résultats, publiés jeudi dans la revue Clinical Infectious Diseases, mettent en évidence la menace que représentent les coronavirus animaux pour la santé publique et la nécessité de mieux les surveiller.

Les échantillons ont été prélevés chez des patients hospitalisés pour une pneumonie au cours de l'année 2017-18 au Sarawak, en Malaisie, dont la plupart étaient des enfants vivant dans des zones rurales avec une exposition fréquente aux animaux domestiques et à la faune sauvage, note l'étude.

"Semblable au coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), ce nouveau virus possède certaines caractéristiques génétiques uniques suggérant une transmission zoonotique récente", écrivent les scientifiques dans leur recherche.

Les coronavirus sont une classe de virus à ARN qui doit son nom aux projections bulbeuses de leur surface qui rappellent l'aura de plasma autour du soleil, appelée couronne.

Jusqu'à présent, sept coronavirus ont été trouvés pour infecter les humains, dont le nouveau coronavirus SARS-CoV-2 à l'origine de la pandémie de Covid-19.

Les autres coronavirus sont HCoV-229E, HCoV-NL63, HCoV-OC43 et HCoV-HKU1, qui provoquent des rhumes bénins, ainsi que les plus mortels, le SARS-CoV et le MERS-CoV.

"S'il est confirmé comme agent pathogène, il pourrait représenter le huitième coronavirus unique connu pour causer des maladies chez l'homme", écrivent les scientifiques dans l'étude.

Bien que les scientifiques n'aient pas encore déterminé l'hôte animal exact à partir duquel le nouveau coronavirus s'est transmis aux patients, ils soupçonnent, sur la base de l'analyse génomique des échantillons, que le virus a probablement été transmis par des chiens ou par un hôte intermédiaire, le chat.

Ils ont souligné que le virus n'a été isolé que dans les voies respiratoires de huit des patients et qu'il n'a pas provoqué de maladie chez eux.

Bien que le virus ne présente actuellement aucun risque de pandémie, les chercheurs ont demandé que d'autres études soient menées pour déterminer la prévalence et le potentiel pathogène d'autres coronavirus canins similaires.

Victor Delhaye-Nouioua









Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest