Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
06/06/2012 - 10:01

Les suspects du braquage de lundi arrêtés

Revue de presse France du 5 juin 2012

Les suspects du braquage de lundi arrêtés - Viol, torture et barabrie: Le procès du petit-fils du fondateur de la Maison du caviar reporté? - Deux suspects arrêtés après le braquage de lundi à Aubervilliers - Noyade d'un jeune qui essayait d'échapper à la police à Melun.



Les suspects du braquage de lundi arrêtés
Viol, torture et barabrie: Le procès du petit-fils du fondateur de la Maison du caviar reporté?
Le procès de Cyril de Lalagade va-t-il bien s'ouvrir cette semaine? Le petit-fils du fondateur de la Maison du caviar, prestigieux restaurant parisien, doit être jugé le 7 juin à Paris pour viols avec actes de torture et de barbarie à l'encontre de deux jeunes femmes. Mais le procès pourrait être reporté sur la base des dernières déclarations d'une des victimes présumées. «Sous son emprise». Cyril de Lalagade est en effet convoqué ce mardi midi devant la chambre de l'instruction. Il a été arrêté le 9 mai dernier à son domicile en compagnie d'Inès, l'une de ses deux victimes présumées, qu'il avait interdiction d'approcher, selon les modalités de son contrôle judiciaire. «Alors qu'elle avait retrouvé un équilibre, elle est retombée dans ce monde de free-base, et pour un temps sous son emprise», explique à 20 Minutes Alex Ursulet, l'avocat de la jeune femme. «Cyril de Lalagade a violé son contrôle judiciaire. J'espère que la chambre de l'instruction va le placer en détention et protéger ma cliente de son influence.» Car, le 9 mai, Inès a réfuté devant les policiers ses accusations.(20minutes.fr) Les méandres de la justice et des puissants nous réservent encore bien des choses.

Deux suspects arrêtés après le braquage de lundi à Aubervilliers
Un deuxième membre présumé de l'équipe ayant attaqué un fourgon blindé lundi à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), blessant grièvement un convoyeur, a été interpellé lundi, a-t-on appris mardi, alors que Manuel Valls s’est déplacé sur les lieux. Un premier suspect avait été interpellé lundi à Saint-Denis, quelques heures après l’attaque. Le deuxième a été interpellé dans le même quartier de cette ville, a-t-on appris de source proche de l’enquête, confirmant une information d’Europe 1. Le fourgon blindé avait été attaqué à l’arme de guerre vers 5h30 lundi par trois malfaiteurs dissimulés sous une porte cochère, alors qu’il s’apprêtait à approvisionner une agence BNP Paribas, près du métro «Quatre Chemins». Le blessé est dans un état stationnaire, le pronostic vital restant engagé, a expliqué le préfet du département, Christian Lambert, à Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, après avoir exposé le déroulement de cette attaque à l’arme de guerre -des kalachnikovs-, qui a mis en émoi la profession.(lberation.fr) Ces techniques de banditisme n'ont plus cour de nos jours.

Noyade d'un jeune qui essayait d'échapper à la police à Melun
Un jeune homme de 24 ans est mort, dans la nuit de lundi à mardi, après avoir tenté d'échapper à un contrôle d'identité en sautant dans la Seine à Melun, a-t-on appris mardi de source judiciaire. Selon la police, le drame est survenu vers minuit, au moment où des policiers procédaient à un contrôle d'identité sur un groupe de plusieurs personnes qui semblaient consommer du cannabis. Un des membres du groupe, un garçon originaire de Dammarie-les-Lys qui était porteur de stupéfiants, selon la police, a sauté dans l'eau et n'a pu être ramené sur la rive par un de ses amis et un policier qui avaient sauté à sa suite dans la Seine. Il a été repêché mort peu après. La police estime qu'il a pu se noyer sous l'effet conjugué de la drogue et de l'alcool qu'il pourrait avoir consommé. La préfecture a immédiatement dépêché 40 CRS pour sécuriser le quartier et empêcher tout débordement, les morts lors d'opérations de police étant toujours susceptibles de déclencher des violences. Le procureur a confié à la police judiciaire une enquête pour rechercher les causes de la mort. Ce fait divers survient alors qu'une polémique bat son plein entre les syndicats de police et le nouveau gouvernement de gauche sur un projet d'encadrement des contrôles d'identité.(lemonde.fr) Nager en état d'ivresse et en ayant fumé du cannabis n'est pas une bonne idée, cependant beaucoup s'y préfère à un contrôle d'identité.


Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Emmanuel Nouioua








Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League