Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
25/02/2012 - 19:38

Madagascar: émeutes de la faim

Madagascar: émeutes de la faim - Madagascar: l'obsession maladive des Malgaches pour le riz - La Réunion: nuit moins agitée malgré des dégradations dans le sud.



Madagascar: émeutes de la faim
Madagascar: l'obsession maladive des Malgaches pour le riz
Tous les Malgaches vous le diront: ils sont des mangeurs de riz. Rouge ou blanc, mou ou sec et non collant, le riz est l'aliment de base à Madagascar. On en consomme parfois trois fois par jour, bien qu'une part importante de la population vivant sous le seuil de pauvreté doive se contenter d'un repas quotidien. Le problème est que le riz est devenu une obsession pour les Malgaches dont une grande partie souffre de malnutrition surtout chez les enfants. D'après l'Unicef, la moitié des enfants malgaches de moins de 5 ans souffrent de retard de croissance. Madagascar figure au sixième rang mondial dans ce triste classement. La pauvreté n'est pas le seul facteur explicatif de ce phénomène. Les derniers chiffres datant de février 2012 du Southern Africa Food Security Update indique que 80% de la population vit avec moins d'un dollar par jour et que les ménages pauvres consacrent 74% de leurs revenus à la nourriture.(slate.fr) Madagascar est en France tout comme la Bretagne l'est, cependant, là-bas, il y a des émeutes, pas n'importe les quelles, des émeutes de la faim! Regardaient bien vos dépenses chers français, et vous vous apercevrez que vous aussi, en métropole, vous consacrez 74% de leurs revenus à manger.

La Réunion: nuit moins agitée malgré des dégradations dans le sud
Les troubles, malgré de nouveaux foyers, ont sensiblement diminué en intensité dans la nuit de vendredi à samedi à la Réunion où des dégradations ont été commises principalement dans le sud de l'île avec des commerces vandalisés et des voitures incendiées, a-t-on appris de source policière. Selon la préfecture, les violences la nuit dernière, qui ont fait dix blessés, des gendarmes et policiers, ont été "moins intenses et plus diffuses". Elles se sont stabilisées dans le nord de l'île mais la principale ville du sud, Saint-Pierre, a été gagnée par les troubles. Relativement épargnée par les violences depuis le début de l'agitation mardi soir, sur fond de contestation de la vie chère, Saint-Pierre a vécu une nuit de tensions avec plusieurs commerces vandalisés et quelques voitures incendiées. "On a dit que Saint-Pierre ne bougeait pas, alors on a voulu montrer qu'on est là", a déclaré à la radio un jeune qui participait aux exactions. A minuit, cinq personnes avaient été interpellés par les policiers. Des jeunes moins nombreux. Des échauffourées entre forces de l'ordre et des groupes de 50 à 100 jeunes se sont déroulées également à Saint-Louis et Etang-Salé, toujours dans le sud.(liberation.fr) Soyons bien conscients que si des heurts comme ceux-ci éclataient par exemple à Toulon, donc que la ville de Toulon soit affamée, même le nombre de gendarmes affectés à la ville augmenterait, pourtant à La Réunion, rien ne se passe.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Emmanuel Nouioua








Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces