Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
18/04/2012 - 22:33

Meurtrier de l'Essonne: la police dans l'ombre

Revue de presse France du 18 avril 2012

Meurtrier de l'Essonne: la police dans l'ombre - À Marseille, la police cambriolée par deux fois - Lorraine. Des professeurs recrutés sur Leboncoin.fr - Série de meurtres dans l'Essonne: Les zones d'ombre de l'enquête.



Meurtrier de l'Essonne: la police dans l'ombre
Série de meurtres dans l'Essonne: Les zones d'ombre de l'enquête
Alors que deux suspects se trouvent toujours en prison, l'un pour le meurtre de Nathalie Davids le 27 novembre 2011 à Juvisy-sur-Orge, l'autre pour les trois autres meurtres commis dans l'Essonne depuis février 2012, plusieurs zones d'ombres demeurent. 20 Minutes les détaille. Le mode opératoire. La première victime a été abattue de sept balles dans la tête, et les trois autres d'une seule balle. Même si le calibre est à chaque fois le même, le mode opératoire est donc différent, le premier homicide faisant plus penser à un acharnement. Ces sept balles tirées accréditent plutôt la thèse d'un meurtre passionnel, et donc de la culpabilité du premier suspect, Michel Courtois, qui avait entretenu une relation avec la victime et qui, dans ses aveux, a affirmé ne pas avoir supporté leur séparation -avant de se rétracter. Si c'est le second suspect, Yoni Palmier, qui a commis ce meurtre, le changement de mode opératoire peut être expliqué par la fébrilité du «débutant», mais ce changement de méthode criminelle interpelle.(20minutes.com) Il y a toujours des zones d'ombres dans une enquête.

À Marseille, la police cambriolée par deux fois
Des voitures, des motos, des scooters, des fourgons, des gilets pare-balles ont été dérobés dans des garages de la police. Une plainte a été déposée et une enquête confiée à la sûreté départementale. Décidemment à Marseille , «les malfrats craignent dégun (personne) », comme on dit avec l'accent dans la Cité phocéenne! De fait, ils n'ont pas hésité à aller cambrioler la police elle-même Et cela, à deux reprises. Ils se sont introduits la nuit dans un garage à ciel ouvert du Secrétariat général pour l'administration de la police (Sgap). Il faut dire que les lieux se situent à Sainte-Marthe, entre deux cités réputées difficiles des quartiers nord de la ville. La première fois, les voleurs se sont introduits dans les lieux dans la nuit de vendredi à samedi dernier, en sectionnant le grillage servant de clôture au garage du Sgap, qui assure l'entretien ou les réparations des voitures de la police. Ils ne sont pas repartis les mains vides, mais au volant de plusieurs voitures, dont une Alpha Romeo banalisée, sur deux motos de la BRI et de la Direction du renseignement intérieur, dont une Yamaha 850, et sur un scooter Peugeot. Ils sont également repartis avec six jeux de plaques d'immatriculation qui se trouvaient dans l'un des véhicules dérobés.(lefigaro.fr) Ce sont des choses qui arrivent souvent en Méditerranée.

Lorraine. Des professeurs recrutés sur Leboncoin.fr
Les syndicats de parents d'élèves de Lorraine sont en colère et ont décidé de le faire entendre, révèle le Républicain lorrain ce mercredi. En cause: les conséquences de l'autorisation l'an dernier par Luc Chatel de recruter des professeurs via Pôle Emploi pour pallier les absences d'enseignants de plus de 15 jours. Face aux absences trop longues ou nombreuses, deux collèges de Sarreguemines (Moselle) et Briey (Meurthe-et-Moselle) ont déposé des petites annonces sur Leboncoin.fr, le site des bonnes affaires et des ventes d'occasion. Des offres plus ou moins regardantes. En réaction, les parents d'élèves s'agacent: «Est-ce normal que des chefs d'établissements soient contraints de recruter le personnel enseignant par Pôle emploi ou le système D? Qu'ils deviennent des recruteurs pour le compte du rectorat?», s'indigne ainsi la présidente de la Peep à Sarreguemines. Le Républicain lorrain cite ainsi des offres plus ou moins regardantes sur la compétence et l'expérience des profs remplaçants, certaines n'exigeant qu'un bac+2 pour des remplacements pouvant durer plusieurs mois.(20minutes.fr)Faut savoir, régler la "crise" sans plan d'austérité en étant polyvalents, ou se pater des plans façon grecque et rien foutre au boulot, comme d'habitude.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici









Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK