Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Régions
05/08/2005 - 00:43

OUEST PROVENCE: Une centaine d'hectares incendiés



23H30: Les flammes menacent la commune de Pelissanne

OUEST PROVENCE: Une centaine d'hectares incendiés
L'incendie qui s'est répandu dans une zone d'habitat dispersé s'est propagé rapidement sur un terrain d'accès difficile, jusqu'à arriver à trois kilomètres de l'agglomération de Pélissanne. Sa progression est depuis moins rapide que ce que les secours redoutaient, a-t-on ajouté de même source.
Quelque 750 pompiers et 200 véhicules sont mobilisés sur le terrain, alors que les moyens aériens ont été stoppés à 21H00 par la tombée de la nuit.
"On ne peut pas encore parler de feu fixé, mais le sinistre prend une orientation positive pour nous" a indiqué de son côté le centre opérationnel d'incendie et de secours (CODIS) des Bouches-du-Rhône.
"Plusieurs maisons ont été touchées et des personnes bloquées par les flammes" mais les pompiers tablent néanmoins sur le "très gros dispositif sur pied pour défendre les habitations qui se trouvent dans l'axe de propagation du feu".

Le traffic SNCF stoppé sur la ligne Marseille Nice

OUEST PROVENCE: Une centaine d'hectares incendiés
A Aubagne, où 200 hectares sont partis en fumée, 600 pompiers ont continué à contenir les deux incendies qui n'étaient toujours pas fixés à 23H00. Un cordon "très serré" de protection, constitué de véhicules d'intervention a été maintenu à proximité du bourg de Carnoux.
"La situation évolue dans le bon sens" ont déclaré les pompiers en précisant qu'il était trop tôt pour demander le rétablissement de l'alimentation des lignes à très haute tension qui se trouvent sur les lieux incendiés, et des caténaires des voies ferroviaires. 15.000 personnes étaient ainsi toujours privées d'électricité à la Ciotat et aucun train ne circulait jeudi soir entre Marseille et Nice. 3.000 personnes environ se sont ainsi retrouvées bloquées dans les différentes gares. La SNCF a mis à leur disposition un train couchettes en gare de Nice et deux rames TGV l'une à Marseille, l'autre à Toulon. Dans le meilleur des cas, le trafic ne reprendra pas avant vendredi matin, une fois que les équipes techniques de la SNCF auront vérifié que la circulation peut reprendre en toute sécurité.

S D / AFP




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Juillet 2015 - 22:08 Bordeaux: les travaux du tram D relancés




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo