Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
20/02/2009 - 18:14

Opposition/Pouvoir:Wade annonce la reprise du dialogue politique

Dakar- Le dialogue entre le pouvoir et l’opposition pourrait bientôt rependre. Selon Me Mbaye-Jacques Diop, le chef de l’Etat a annoncé son intention de recevoir l’opposition après les élections locales du 22 mars prochain.



Le président de la République, Me Abdoulaye Wade, a l’intention de recevoir l’opposition après les élections locales du 22 mars 2009. La révélation a été faite hier par l’ancien président du Conseil de la République pour les affaires économiques et sociales (Craes), Me Mbaye-Jacques Diop.

Invité de l’émission « Yoon wi » de nos confrères de Rfm, Me Diop a dit que le chef de l’Etat a exprimé ce vœu au cours de la réunion du Comité directeur du Parti démocratique sénégalais (Pds).

Pour l’ancien président du Conseil de la République, « c’est une bonne nouvelle ». « Cela va décrisper l’atmosphère politique », selon Me Diop qui informe que c’est le chef de l’Exécutif lui-même qui a en pris la responsabilité et l’initiative. C’est pourquoi, le maire honoraire de Rufisque pense « qu’il faut l’en remercier et l’encourager ».

Notre confrère a demandé à Me Mbaye-Jacques Diop si une telle rencontre pouvait déboucher sur la formation d’un gouvernement d’union nationale. Il a répondu que « ce qui est important, c’est d’avoir le dialogue ». « Qu’il soit un dialogue ouvert qu’il permette au président de la République d’exprimer son opinion et d’écouter l’opinion des autres », a-t-il souligné. Me Diop ajoute : « on doit discuter de la situation du pays. On peut partager beaucoup de choses sans parler de gouvernement ».

Pour rappel, le président de la République et l’opposition dite significative ont rompu le dialogue au lendemain de l’élection présidentielle du 25 février. Après la publication des résultats du scrutin, l’opposition a rejeté les résultats qui ont donné vainqueur le candidat de la Coalition Sopi, Me Abdoulaye Wade, soutenant qu’ils ont été « truqués ».

Secrétaire général national, chargé des Relations avec les jeunes, Mouhamadou Lamine Massaly, dit être en phase avec l’intention du président de la République. « C’est une bonne initiative », fait-il savoir avant d’ajouter : « le chef de l’Etat est un grand visionnaire, s’il juge nécessaire de recevoir l’opposition, nous devons applaudir et soutenir son initiative ».

Le leader du Mouvement « Les Jeunesses wadistes » juge « opportune » la période pendant laquelle Wade a choisi de recevoir l’opposition. « Si le président reçoit l’opposition actuellement, c’est-à-dire à la veille des élections, les gens peuvent interpréter cela et penser qu’il ne veut pas aller aux élections ou il n’a pas confiance en son parti », souligne-t-il, ajoutant que « le président a toujours le peuple derrière lui


Source: Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mercredi 4 Janvier 2012 - 21:16 Pikine Est : El Hadj Malick Konte lance un appel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces