Sommaire
Infos Business
06/05/2020 - 11:36

PRP Genève, questions et réponses


Depuis plusieurs années, les PRP (Plasma Platelet Rich) trouvent des applications dans différentes branches de la médecine : orthopédie, médecine esthétique, chirurgie plastique, dentisterie, etc. En trichologie, ce produit dérivé du sang est utilisé pour traiter divers types d'alopécie non curative et exploite l'action des facteurs de croissance obtenus par centrifugation d'une quantité limitée de sang, à la suite d'un simple prélèvement sanguin du patient lui-même. Par la suite, la PRP pour le traitement de l'alopécie est inoculée dans les zones qui sont amincies, favorisant ainsi la régénération du follicule pilo-sébacé (non atrophique) et la repousse des cheveux.



C'est quoi le PRP ?

PRP Genève, questions et réponses
Source : https://www.sgl-esthetique.ch/plaquettes-prp-geneve.php

Le plasma riche en plaquettes (PRP) est un concentré de plasma sanguin, qui contient environ trois à sept fois le nombre de plaquettes présentes dans le sang circulant normalement.

Il s'agit en fait d'une substance hémodérivée entièrement naturelle, qui est obtenue par centrifugation, après le prélèvement d'une quantité limitée de sang sur le patient lui-même. L'utilisation thérapeutique des PRP visant à contrer l'amincissement progressif du feuillage repose essentiellement sur la possibilité de concentrer le contenu plaquettaire pour permettre à l'augmentation des facteurs de croissance d'accélérer la régénération des follicules pilo-sébacés non atrophiques.
À retenir

Les plaquettes sont des éléments du sang produits par la moelle osseuse, dont la fonction principale est liée au processus de coagulation et d'hémostase.

En trichologie, la PRP pour le traitement de l'alopécie est une approche d'introduction relativement récente à la pratique clinique qui a gagné en popularité grâce à elle :

    Nature autologue du concentré de plaquettes ;
    Invasivité minimal ;
    Absence d'effets secondaires importants ;
    Rentable par rapport à la transplantation de cheveux.



 

Comment fonctionne le PRP ?

Le traitement repose sur le concept selon lequel les plaquettes, dont le plasma est riche en plaquettes, libèrent un large éventail de médiateurs et d'autres substances qui favorisent la réparation des tissus. Ces éléments présents dans le sang influencent également le comportement d'autres cellules, en modulant l'inflammation et la néoformation des vaisseaux sanguins.

Il faut rappeler, en effet, que les plaquettes jouent un rôle fondamental dans la médiation de la cicatrisation d'un tissu endommagé, en réponse à une lésion d'origine pathologique ou traumatique, principalement grâce à l'action de facteurs de croissance capables de

    Stimuler la prolifération et la maturation des cellules ;
    Moduler l'inflammation ;
    Activer d'autres cellules en régulant l'homéostasie des tissus ;
    Promouvoir la guérison des blessures et les processus de régénération.

Dans le domaine trichologique, les facteurs de croissance plaquettaire favorisent la régénération des follicules pilo-sébacés "dormants" (non atrophiés), régulent leur activité et permettent une meilleure croissance des tiges capillaires. Le résultat peut être observé progressivement dans les mois qui suivent le traitement ; sur la base des recherches scientifiques publiées jusqu'à présent, on a constaté une amélioration significative des cheveux en moyenne après 3 à 6 mois.
PRP Hair : comment ça marche

La capacité des plaquettes à moduler les processus physiologiques, en favorisant la réplication des cellules et la formation d'une nouvelle matrice extracellulaire, influe sur les soins capillaires : les infiltrations de PRP sur le cuir chevelu stimulent la repousse des cheveux en cas d'éclaircissement léger à modéré.

L'utilisation de la PRP pour le traitement de l'alopécie repose sur la possibilité de concentrer le contenu plaquettaire pour lui permettre d'accélérer la réparation des tissus, c'est-à-dire le cuir chevelu et ses annexes, comme les follicules pilo-sébacés.

La procédure implique l'infiltration de plasma riche en plaquettes dans la zone affectée, suivie d'un massage du cuir chevelu. Les follicules réagissent à la thérapie avec la croissance de nouveaux cheveux et l'augmentation du diamètre des tiges des cheveux existants.

Le traitement en médecine esthétique

Le traitement de l'alopécie par PRP implique le remaniement et l'infiltration de matériel autologue contenant des facteurs de croissance qui interagissent avec les cellules souches encore présentes à l'intérieur du cuir chevelu et les stimulent.
Comment le PRP est préparé

Comme prévu, la PRP est autologue, c'est-à-dire qu'elle est obtenue à partir d'une quantité modeste de sang veineux prélevé sur le patient lui-même. L'échantillon collecté est ensuite centrifugé pour séparer les composants du plasma en trois couches : le plasma pauvre en plaquettes (PPP), le plasma riche en plaquettes (PRP) et les globules rouges. La dernière phase du PRP consiste à aspirer et à jeter le PPP du tube, tandis que le plasma riche en plaquettes est collecté pour être utilisé dans le traitement.
Exigences et contrôles de qualité nécessaires

La préparation des PRP pour le traitement de l'alopécie nécessite une grande précision : le but est d'obtenir la plus grande concentration possible de plaquettes tout en préservant la vitalité des facteurs de croissance.

À la fin de la séparation du plasma riche en plaquettes, des contrôles de qualité et des tests microbiologiques appropriés sont effectués sur un petit échantillon de PRP obtenu. Les tubes contenant le concentré sont finalement stockés dans des chambres froides appropriées, prêtes à être utilisées selon les besoins.
Infiltration de PRP : procédure

En général, la PRP est administrée par une série d'infiltrations dans la zone amincie du cuir chevelu.

Avant le traitement, la pièce est désinfectée et une légère anesthésie locale peut être pratiquée. Le médecin procède ensuite à l'infiltration du PRP sur toute la zone programmée, en inoculant le PRP selon un schéma en damier.
Combien d'infiltrations sont nécessaires ?

Le traitement consiste en un cycle de séances, dont le nombre peut varier d'un patient à l'autre. A titre indicatif, 3 séances sont recommandées au début de chaque mois afin d'induire et de maintenir une stimulation significative.

Indications en médecine esthétique

La PRP n'a d'effet que dans les cas où le follicule pilo-sébacé est encore pulvérisé par les vaisseaux sanguins : ce n'est que dans cet état que le traitement stimulera la repousse des cheveux. Au contraire, si le follicule s'est déjà atrophié, l'action de la PRP est inhibée et le traitement ne donnera pas les résultats escomptés.
PRP des cheveux : à qui s'adresse le traitement ?

La PRP est un traitement peu invasif indiqué pour les patients qui :

    souffrent d'une alopécie à un stade précoce ;
    ont un amincissement limité des cheveux.

Le PRP est donc indiqué pour réactiver le métabolisme du cuir chevelu et stimuler naturellement la repousse des cheveux en présence d'une alopécie non guérissante et, en particulier, en cas de

    Alopécie androgénétique ;
    Alopécie diffuse.

Pour ceux qui ne sont pas utiles, le PRP des cheveux

Tous les types de perte de cheveux ne bénéficient pas de la même façon du traitement. En particulier, la procédure PRP n'est pas adaptée aux cas d'alopécie stable depuis de nombreuses années et d'éclaircissement très important.


josie bonet







Flashback :
< >

Vendredi 23 Octobre 2020 - 22:08 Abdominoplastie Paris ! Questions et réponses

Lundi 20 Juillet 2020 - 22:53 Questions sur le botox ?

Dimanche 19 Juillet 2020 - 16:31 Les problèmes artériels

Infos Business | Italia






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb
 


cookieassistant.com