Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
09/08/2012 - 22:46

Procès chinois: Gu Kailai ne conteste pas l'homicide

Procès chinois: Gu Kailai ne conteste pas l'homicide. Le procès de Gu Kailai, épouse du célèbre homme politique chinois Bo Xilai tombé en disgrâce, a duré sept heures jeudi sans que l'accusée ne conteste l'assassinat de l'homme d'affaires britannique Neil Heywood, a-t-on appris à la cour. Aucune date n'a été fixée pour l'énoncé du verdict.



Procès chinois: Gu Kailai ne conteste pas l'homicide
Le procès de Gu Kailai, épouse du célèbre homme politique chinois Bo Xilai tombé en disgrâce, a duré sept heures jeudi sans que l'accusée ne conteste l'assassinat de l'homme d'affaires britannique Neil Heywood, a-t-on appris à la cour. Aucune date n'a été fixée pour l'énoncé du verdict. Il s'agit du procès le plus retentissant organisé en Chine depuis celui de la "bande des quatre" il y a plus de trente ans. Deux mois avaient alors été nécessaires pour déclarer la veuve de Mao Zedong et trois autres dirigeants coupables des excès de la Révolution culturelle des années 1966-1976. Gu Kailai est accusée d'avoir empoisonné Neil Heywood avec l'aide de son domestique Zhang Xiaojun. Tous deux risquent la peine de mort s'ils sont reconnus coupables. Mais beaucoup d'experts s'attendent à une condamnation à une longue peine de prison. De nombreux Chinois considèrent le procès de l'énigmatique Gu Kailai, parfois qualifiée de "Jackie Kennedy chinoise", comme faisant partie d'une campagne contre son ambitieux époux. Avant sa disgrâce en mars dernier, celui-ci s'était fait beaucoup d'ennemis en aspirant à faire partie de la prochaine génération des principaux dirigeants du pays. Membre du bureau politique du Parti communiste chinois (PCC), Bo Xilai était le chef du parti pour la mégapole de Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine. Il était considéré comme susceptible d'accéder au saint des saints du PCC, au comité permanent du bureau politique, lors de la transition politique en cours.(fr.reuters.com) Bien sûre tout les procès peuvent êtres déviés de leur véritable but, cependant, la population chinoise à l'aire de comprendre que cette fois-ci ca ne l'est pas. héhé.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici


Emmanuel Nouioua






Emmanuel Nouioua


1.Posté par Lin Formation Mandarin le 10/08/2012 22:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le feuilleton ne fait que commencer, ou peut-être est-il déjà étouffé ?...

2.Posté par Sylvie Delhaye le 11/08/2012 00:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment un procès porté par les médias du monde entier pourrait-il être étouffé?
Pourquoi penser qu'il le sera?

3.Posté par Lin fu le 29/11/2012 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Entre liberalisme et communisme, la politique chinoise est tres compliqué a saisir, jusuq'a quand ?
qu'elle sont les prochaines orientations de ce grand pays futur numero 1 economiquement ..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Partageons sur FacebooK