Quantcast
Sommaire
Tribune Libre
24/10/2022 - 15:07

Que retenir du 24ème congrès du Parti Communiste d'Inde ?

Le CPI est un parti qui fonctionne sur la base du centralisme démocratique. Le congrès est le lieu dédié à la critique et l'autocritique. Les délégués ont débattu de la résolution politique, feuille de route du CPI jusqu'au prochain congrès du parti, du rapport d'organisation et du bilan politique du Conseil national sortant.



Le CPI est un parti qui fonctionne sur la base du centralisme démocratique. Le congrès est le lieu dédié à la critique et l'autocritique. Les délégués ont débattu de la résolution politique, feuille de route du CPI jusqu'au prochain congrès du parti, du rapport d'organisation et du bilan politique du Conseil national sortant.

Le 24ᵉ congrès a élu un nouveau Conseil national de 95 membres, 11 membres de la Commission centrale de contrôle. Le nouveau Conseil national a réélu D Raja pour un second mandat et a élu les 31 membres de l'Exécutif national et les 11 membres du Secrétariat national.

Vaincre le BJP, unir la gauche

Le 24e Congrès du Parti du CPI s'est conclu par un appel à une large alliance des partis de gauche, laïcs et démocratiques pour vaincre les nationalistes du RSS et du BJP. La nouveauté par rapport au précédent congrès, l'Indian Congress n'a pas été mentionné cette fois. Ce point-là a soulevé des débats assez importants. Le congrès estime que l'Indian Congress peut être dans cette alliance, mais il ne faut pas chercher à courir derrière lui. Le CPI se rapproche ainsi de la position du CPI(M).

Le CPI propose de mettre l'accent sur le renforcement de l'unité de la gauche dans la prise de conscience que seule la gauche peut mener une lutte idéologique contre le nationalisme.

Mettre fin à la guerre russo-ukrainienne

Le CPI a appelé à faire tous les efforts sincères pour mettre fin à la guerre en cours entre la Russie et l'Ukraine et a averti qu'elle pourrait conduire à une catastrophe mondiale. Le CPI exprime ça "grave préoccupation" face à l'ingérence de l'OTAN dans ce conflit.

"Cette guerre cause d'immenses dommages aux vies humaines, aux ressources et à la sécurité alimentaire. Toute poursuite ou escalade de la guerre peut avoir des implications catastrophiques, car, dans une telle situation, l'utilisation d'armes nucléaires ne peut être exclue".

1 million de membres pour 2025

Le CPI compte actuellement 644.000 membres. Il tire sa force principalement des États du sud, dont le Kerala et se trouve dans une situation difficile dans les anciens bastions communistes du Bengale occidental et du Tripura.

Les principales forces du CPI se trouvent dans 4 états : 167.000 membres au Kerala, 113.000 membres au Tamil Nadu. 78 912 au Bihar et 78.032 au Telangana.

Le CPI en Andhra Pradesh compte 51.666 membres. Au Bengale, le nombre de membres du CPI a chuté à 26.832. Au Pendjab, le CPI compte 20.194 membres. En Odissa, le CPI compte 19.747 membres. Dans l'État voisin du Karnataka, le CPI compte 4 213 membres, tandis qu'au Tripura, il ne reste que 937 membres au CPI. Le Jammu Kashmir (288) et Lakshadweep (161) ferment le ban. Les 87.000 autres membres se répartissent dans les autres états d'Inde.

L'analyse du rapport d'organisation appelle à relancer les structures de base dans de nombreux états.

Le 24e congrès veut élaborer un plan d'action pour renforcer le CPI et mettre le cap sur 1 million d'adhérents pour son centenaire en 2025. Il appelle à une réunification du mouvement communiste basée sur des principes communs à tous les partis communistes d'Inde.

Le CPI a fait une autocritique sur l'âge de ses dirigeants. Le rapport montre que le Parti était devenu la victime d'un « régime des anciens » dirigé par d'anciens dirigeants. Plus de jeunes et de femmes devraient être amenés à diriger, une condition nécessaire pour permettre la croissance du CPI.

Un changement radical dans le fonctionnement du parti doit commencer au niveau de la direction nationale, des états et des districts. Le parti doit renforcer ses relations avec le peuple. Des campagnes et des programmes de communication de masse devraient être organisés. Les branches locales du parti dans les villages ont des dirigeants issus de la classe moyenne, des pauvres, des paysans et des ouvriers agricoles. Ils ont la capacité d'organiser les gens.

L'organisation politique est importante pour mettre en œuvre la stratégie politique. Ho Chi Minh déclarait : "Un parti sans idéologie est un arbre sans racines et un parti sans organisation est un arbre sans fruits". Le 24e congrès du CPI entend mettre en application ces préceptes.

Perspective communiste



Lu 173 fois






Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League





+ DE NEWS

Guerre en Ukraine


FACEBOOK
Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb


Voyants, medium, astrologues, guérisseurs...
L'amour, la chance, le succès, la mort, le bien-être personnel, l'harmonie familiale, le mauvais œil.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest