Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Asie & Extrême Orient
10/08/2012 - 21:39

Syrie: Les États-Unis menacent le Hezbollah.

Syrie: Les États-Unis menacent le Hezbollah. Le Trésor américain accuse le Hezbollah de "fournir de l'entraînement et du soutien logistique pour aider le gouvernement syrien".



Syrie: Les États-Unis menacent le Hezbollah.
Le Trésor américain accuse le Hezbollah de "fournir de l'entraînement et du soutien logistique pour aider le gouvernement syrien". Le ministère du Trésor américain a blâmé, vendredi, le Hezbollah libanais, déjà classé comme organisation terroriste aux États-Unis, pour son "rôle central" dans la répression menée par le régime de Bachar el-Assad en Syrie. Les États-Unis veulent "mettre en lumière les activités du Hezbollah en Syrie et son rôle central dans les violences continues que le régime d'Assad inflige au peuple syrien", indique ce communiqué, qui ne fait mention d'aucune nouvelle sanction contre les autorités syriennes. Vendredi, un responsable du département d'État américain a affirmé que les États-Unis s'apprêtaient "dans les jours à venir" à étoffer le régime de sanctions qui frappent les autorités en Syrie. Dans son communiqué, le Trésor américain accuse le Hezbollah, organisation liée à l'Iran, de "fournir de l'entraînement, des conseils et du soutien logistique" au gouvernement syrien pour l'aider à réprimer le soulèvement qui secoue le pays depuis mars 2011. "Rôle déstabilisateur dans la région" Selon le Trésor, le mouvement chiite dirigé par le cheikh Hassan Nasrallah a "facilité" la formation des forces gouvernementales syriennes par les Gardiens de la révolution iraniens et a également joué un "rôle substantiel" dans l'expulsion d'opposants syriens. "Le soutien appuyé du Hezbollah au gouvernement syrien (...) illustre la vraie nature de cette organisation terroriste et son rôle déstabilisateur dans la région", a commenté David S. Cohen, un responsable du Trésor, cité dans le communiqué.(lepoint.fr) Je pense que plus l'état de la Syrie se dégrade, plus les conséquences seront graves. Car plus l'on attend de voir la suite plus la zone de crise s'élargit, cela ne veut pas dire que j'encourage une action militaire. En faite je pense que ce conflit, comme tout les prochains conflits sont le reflet de notre société, une spirale infernale qui ne mène à rien de bon, peut-être à terme, une nouvelle architecture du monde certes plus 'naturel' mais moins humaine.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici


Emmanuel Nouioua






Emmanuel Nouioua


1.Posté par Rédaction Web le 16/08/2012 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'est-ce que les Etats-Unis vont faire dans une affaire déjà délicat comme celui-ci?? S'ils ont de bonnes intentions ça va encore mais si c'était pour une toute autre raison!!!!!

On ne sait jamais...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Partageons sur FacebooK