Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
01/05/2012 - 00:01

Tempête dévastatrice en France

Tempête dévastatrice en France - Tempête: 16.000 foyers toujours privés d'électricité en Auvergne, Bourgogne et Rhône-Alpes - L'OIP interpelle les candidats sur la situation 'hautement préoccupante' des prisons françaises - Bordeaux: Le corps d'un étudiant disparu en février retrouvé.



Tempête dévastatrice en France
Tempête: 16.000 foyers toujours privés d'électricité en Auvergne, Bourgogne et Rhône-Alpes
Encore quelque 16.000 foyers étaient privés d'électricité ce lundi matin en Rhône-Alpes, Bourgogne et surtout en Auvergne, après de fortes rafales de vents qui ont balayé durant le week-end les trois régions et provoqué d'importants dégâts matériels, a annoncé ERDF. Le courant devrait être rétabli dans la journée pour «la quasi-totalité des clients», a assuré Electricité réseau distribution France (ERDF) dans un communiqué. En Rhône-Alpes et Bourgogne, près de 3.000 clients étaient privés d'électricité ce lundi matin dont respectivement 2.600 dans la Loire, le nord de la Drôme et le Rhône, et 315 en Saône-et-Loire, selon la filiale d'EDF chargée de la distribution du courant. 97% des clients touchés par les vents ont été réalimentés, alors que jusqu'à 100.000 foyers de ces deux régions s'étaient retrouvés dans le noir dimanche. Nombreux dégâts matériels. En Auvergne, quelque 13.000 foyers étaient encore dépourvus d'électricité dont 10.500 dans le Puy-de-Dôme et 2.000 en Haute-Loire, a détaillé le fournisseur d'énergie. Ils avaient été jusqu'à 65.000 au total dimanche en début de matinée. Dimanche, à 2h du matin, au plus fort des intempéries, ce sont en tout jusqu'à 160.000 foyers qui avaient ainsi été privés d'électricité dans ces trois régions qui ont essuyé des vents violents, allant, comme à Chamonix, jusqu'à 150 km/h.(20minutes.fr) Vu la multiplication des tempêtes en France, mieux vaudrait anticiper la prochaine.

L'OIP interpelle les candidats sur la situation 'hautement préoccupante' des prisons françaises
A une semaine du second tour de l'élection présidentielle, l'Observatoire international des prisons (OIP) a décidé d'interpeller Nicolas Sarkozy et François Hollande sur la situation carcérale. Une question qui, comme le note l'OIP, 'n'aura pas fait l'objet de débats pendant la campagne'. Dans un courrier transmis aux candidats, l'Observatoire s'interroge sur les dispositions ou réflexions qu'ils souhaitent engager 'dans la perspective d'une limitation du recours à l'emprisonnement, mais aussi du respect du droit à la dignité pour toute personne détenue'. Il prévient que le futur président aura à faire face à une 'situation hautement préoccupante', conséquence d'un 'niveau de surpopulation jamais atteint'. Reprenant à son compte le rapport de visite du Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT), publié le 19 avril dernier, l'OIP liste onze questions clés auxquelles chacun des deux candidats est appelé à répondre. La surpopulation carcérale, le fonctionnement 'déshumanisé' des nouvelles prisons, la disproportion de certains dispositifs de sécurité, le recours excessif au 'mitard', l'illégalité des fouilles à nu, les conditions matérielles de détention, l'oisiveté des détenus, le problème des délais d'accès aux soins, les entorses au secret médical, les restrictions au droit de téléphoner, et enfin le droit d'expression individuel et collectif des détenus... autant de thèmes au sujet desquels le CPT avait dressé un constat inquiétant.(lemonde.fr) Cependant j'en est quand même entendu parler durant la campagne.

Bordeaux: Le corps d'un étudiant disparu en février retrouvé
Le corps d'un étudiant recherché depuis le 4 février dernier à Bordeaux, Maxime Le Bot, 24 ans, a été découvert vendredi soir dans la Garonne, rapporte le quotidien Sud Ouest dans son édition en ligne. Selon le journal, le corps de l'étudiant a pu être identifié grâce à des objets personnels -sa montre, ses chaussures, un téléphone portable - retrouvés sur lui. Des analyses visant à déterminer les causes exactes du décès ont été pratiquées, précise Sud-Ouest sans citer ses sources. Disparus après des soirées très arrosées. Sa disparition, suivie un mois plus tard par celle d'un autre étudiant, Vincent Zecca, 19 ans, avait suscité l'inquiétude des milieux estudiantins bordelais, qui s'interrogeaient sur l'éventualité d'une piste criminelle. Dans les deux cas toutefois, la police avait privilégié la thèse de l'accident, les deux jeunes ayant disparu après des soirées très arrosées. Le corps de Vincent Zecca avait finalement été repêché, après le déploiement d'importants moyens de recherches, le 27 mars, non loin de Bassens (Gironde), à proximité de Bordeaux, où il avait vraisemblablement été emporté par le courant, comme celui de Maxime Le Bot, découvert dans le même secteur.(20minutes.fr) Les disparitions dans ce cas de figure précis ne sont pas toujours dut à un criminel.

Source: Yahoo actualités

Emmanuel Nouioua








Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK