Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
27/11/2012 - 00:51

UMP: à quand la fin de la crise?

«Si vous trouvez moins injurieux ailleurs, on vous rembourse deux fois la différence». C’est, assurément, le mot d’ordre qu’aurait pu se donner l’UMP la semaine dernière après l’élection très controversée de son Président. On comptait les points, cette semaine, on est lassé.



UMP: à quand la fin de la crise?
«Si vous trouvez moins injurieux ailleurs, on vous rembourse deux fois la différence». C’est, assurément, le mot d’ordre qu’aurait pu se donner l’UMP la semaine dernière après l’élection très controversée de son Président. Et c’est parce que ni Copé ni Fillon ne voulaient faire débourser un penny à l’UMP qu’ils se sont lancé tant de «noms d’oiseaux». On ne sait jamais: la folie des mots orduriers aurait pu enflammer tous les partis politiques comme un souffle brûlant, un fléau mortifère. Auquel cas, l’Académie française aurait dû se préparer à réformer sa liste des fleurons de la langue française.  Une autre interprétation de ce mot d’ordre post-élections pourrait être que le vaincu devait donner au vainqueur deux fois plus de voix que ce qu’il estimait que l’autre avait en moins. Avec le recul, c’est cette dernière version qui semble se rapprocher le plus de la vérité.
Et tout ça pour quoi ? Lundi soir, soit huit jours après le vote, la commission nationale des recours de l'UMP a confirmé la victoire de Jean-François Copé sur François Fillon par 952 voix d'écart. La CONARE a annulé les résultats contestés de Nouvelle-Calédonie et des premier et troisième bureaux des Alpes-Maritimes. Il en ressort, si on l’avait oublié, que les «noms d’oiseaux» demeurent inefficaces, même si, sur le coup, ça soulage : «et vlan! Bourre ça dans ta pipe!»
A la télé, les protagonistes ou leurs lieutenants essaient maintenant de parler d’union, de grande famille politique, d’honneur; ils disent tout le contraire de ce qu’ils annonçaient ces derniers jours. La semaine dernière, on comptait les points, cette semaine, on est lassé. Si une solution à cette crise n’est pas trouvée rapidement, on en viendra à évoquer non plus l’honneur de l’UMP mais son l’honneur perdu.

S. D.









1.Posté par mutuelle jeune le 02/01/2013 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'UPM court une risque de crise financière donc face à ce désaccord politique, les 2 protagonistes font de son mieux pour arranger les choses à sa manière. Pourvu qu'on aura une bonne entente.

2.Posté par tarif mutuelle santé le 30/01/2013 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est dommage qu'une mésentente règne au sein de cette grande partie politique. Vivement que le désaccord se résolve rapidement car ça risque de porter préjudice à beaucoup de choses et à bon nombr...

3.Posté par Mutuelles moins chère le 06/02/2013 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A quand la fin de la crise ? Dans 20 ans peut être. Ce n'est pas facile de sortir d'une crise.

Nouveau commentaire :
Twitter

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces