Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub        pub

Consultez nos voyants, marabouts, mediums
soyez-y!

Europe
15/11/2021 - 17:29

Des dizaines de migrants arrêtés en Pologne, l’UE prépare des sanctions contre Minsk

La tension entre l’union européenne et la Biélorussie est loin de connaitre une baisse ou fini. Ce samedi, c’est l’arrestation de certains migrants par les services de sécurité polonais qui ajoute l’huile sur le feu. D’éventuelles sanctions sont en cours pour répondre à ce que l’UE qualifie de désordre orchestré.



Sur l’arrestation des migrants

L’annonce vient des autorités polonaises ce dimanche sur Twitter. De cette communication, il faut retenir que la police polonaise a interpellé cinq dizaines de migrants. Ces derniers viennent tous du Belarus selon les explications de la police. Leur interpellation a eu lieu samedi après qu’ils ont passé la frontière du côté Starzyna. Ce nombre représente une minorité des milliers de migrants qui stationnent le long de la frontière tentant toujours un passage de force vers l’union européenne. 
Selon la police, il faut craindre plus de violences et d’arrestations les jours à venir puisque la détermination de ces migrants ne faiblie pas malgré la présence des gardes.  

Les menaces de sanctions contre Loukachenko

Selon l’Union européenne, c’est Loukachenko qui est responsable de cette situation qui met en difficulté la région européenne. L’occident continue de défendre la thèse d’orchestration avancée depuis le début de ce mouvement de foule. 
Pour eux, c’est ce  " dictateur "qui accueille les migrants et les orientent vers les frontières européennes pour se venger des sanctions en cours contre son régime. Il faut donc renforcer les sanctions pour affaiblir sa détermination depuis les élections controversées; ceci pour garder le pouvoir.

Réaction de Loukachenko

Il ne se retrouve pas dans les accusations de l’Union européenne qu’il qualifie d’ailleurs de fausses. Pour Alexandre Loukachenko, la tentative d’intimidation commencée par l’Union Européenne ne marchera pas. 

Dans un langage plus personnifié il défie l’UE et associe à sa résistance tout le peuple Bélarusse. Toute son équipe trouve d’ailleurs les sanctions occidentales d’insignifiantes. Les menaces ne sont pas de nature à faiblir leur résistance à ce qu’ils qualifient d’ingérence dans les affaires internes de leur pays. 

Regard des ONG

Jouant à l’impartialité, plusieurs organisations de défense des droits de l’homme trouvent en cette situation une crise humanitaire. Il y a déjà des morts parmi les migrants et l’on redoute d’autres cas de morts si rien n’est fait. 

La situation de plusieurs femmes en état inquiète de même que celle des enfants. Dans les camps, on dénombre déjà environ 2000 personnes. Les aides des autorités Bélarusses semblent insuffisantes au jour le jour. Les tentes installées sur les lieux annoncent un long séjour nécessitant plus d’efforts des autorités.      

Frank Robin



Lu 119 fois






Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest