Sommaire
Tribune Libre
11/12/2020 - 21:55

Point chaud en mer de Chine pour Taïwan par Les îles Pratas

Il est constant que l'intimidation militaire de Pekin à l'égard de Taïwan s'intensifie, les experts mettent de plus en plus en garde contre une éventuelle attaque chinoise et le danger potentiel dans le détroit de Taïwan. Compte tenu du langage utilisé par les médias chinois concernant les mesures visant à "punir Taïwan", il est maintenant urgent d'envisager l'engagement éventuel de la Chine dans une sorte d'action militaire contre Taïwan.



Pour l'instant, il est improbable que soit tentée une opération de débarquement des troupes en vue de l'occupation de l'île de Taïwan, car la probabilité d'une opération militaire réussie avec un minimum de pertes pour la Chine est faible. Cependant, la Chine a d'autres options, dont l'une serait d'exercer des pressions sur les îles Pratas ou de les capturer.

Les îles Pratas sont situées dans la partie nord de la mer de Chine méridionale, sous la juridiction de la République de Chine (Taïwan), plus près de la côte continentale de la Chine que de l'île de Taïwan. Historiquement, les îles Pratas n'ont guère attiré l'attention, mais à mesure que l'importance de la mer de Chine méridionale s'est accrue, la pertinence stratégique des îles Pratas s'est également accrue. Si la Chine contrôlait les îles Pratas, celles-ci pourraient servir de porte d'entrée pour surveiller les navires et les avions des États-Unis et d'autres pays qui pénètrent dans la mer de Chine méridionale depuis l'océan Pacifique.

L'île de Pratas (les autres "îles" du groupe sont essentiellement des rochers) possède un aéroport, mais pas d'habitants permanents, seulement un certain nombre de fonctionnaires civils de la garde côtière taïwanaise et des chercheurs. On pense qu'environ 500 soldats du corps des Marines du ROC y sont également stationnés. Cependant, l'île étant si petite et plate, il est presque impossible de la défendre.

Depuis le mois d'août, des rapports font état d'exercices militaires de Pekin répétés dans la région, ses avions survolant la mer presque quotidiennement dans une tentative apparente de couper la ligne de ravitaillement entre les îles Pratas et l'île de Taïwan.


 
Point chaud en mer de Chine pour Taïwan par Les îles Pratas



En octobre, un avion taïwanais en provenance de Kaohsiung et transportant du ravitaillement vers les îles Pratas a été averti par le contrôle du trafic aérien de Hong Kong de ne pas entrer dans l'espace aérien géré par Hong Kong et est retourné à Taïwan. Ces incidents démontrent que la Chine pourrait prendre le contrôle des îles Pratas chaque fois que le président chinois Xi Jinping le déciderait.

Cela présenterait de nombreux avantages pour la Chine : (1) Cela démontrerait la volonté et les capacités de la Chine à Taïwan et aux autres pays voisins. (2) La Chine pourrait militariser l'île, ce qui constituerait une étape vers l'internalisation de l'ensemble de la mer de Chine méridionale. (3) Elle perturberait les débuts de l'administration Biden en reprenant l'initiative des États-Unis après quatre années d'endurance sous le président Donald Trump. (4) Xi est en fonction depuis huit ans maintenant, mais l'unification de Taïwan n'est pas plus proche. La prise des îles Pratas pourrait servir à dissimuler cette "vérité qui dérange" et pourrait être utilisée pour mettre en avant la guerre de propagande selon laquelle "l'unification est proche", tant sur le plan intérieur qu'à l'étranger.

Quant à la prise de contrôle des îles Pratas, la Chine a de nombreuses options. Elle pourrait mener une opération de débarquement surprise, forçant la garnison taïwanaise à se rendre. Elle pourrait bloquer les îles par voie aérienne et maritime pour épuiser les soldats taïwanais. Elle pourrait aussi se contenter de faire une déclaration préliminaire d'attaque ou de blocus, afin de forcer la garnison taïwanaise à battre en retraite. Pour une approche à plus long terme, elle pourrait utiliser des actes d'ingérence tacite contre les navires et les avions taïwanais pour paralyser la ligne de ravitaillement. Elle pourrait aussi normaliser les exercices militaires autour des îles afin de créer une pression psychologique sur la population taïwanaise.

Pour Xi, qui présidera le centenaire du PCC en 2021 et le vingtième congrès du parti en 2022, et qui envisage une prolongation de son mandat, il pourrait être souhaitable, voire nécessaire, de montrer quelques "progrès" vers l'unification de Taïwan.

De récents sondages d'opinion montrent une montée du sentiment anti-chinois aux États-Unis, au Japon et dans d'autres pays démocratiques. Toute attaque contre Taïwan à l'heure actuelle provoquerait certainement un tollé dans ces pays. Xi est certainement conscient des dommages que causerait une action militaire à la réputation de la Chine.

Mais les îles Pratas, pourraient être différentes, étant donné que peu de personnes en dehors de la région immédiate en ont entendu parler. Les dirigeants chinois pourraient calculer que la réaction internationale à la prise des îles Pratas ne serait pas aussi intense que celle qui suivrait inévitablement une attaque contre Taïwan elle-même. En outre, la Chine pourrait expérimenter les différentes options mentionnées ci-dessus.

Par exemple, tout en surveillant la réaction à Washington, la Chine pourrait commencer par des exercices militaires renforcés, avant de passer aux perturbations des lignes d'approvisionnement. Si cela ne suscitait qu'une réaction modérée de la part de l'administration Biden, la Chine pourrait s'engager dans une escalade. Si la réponse des États-Unis était plus ferme, la Chine pourrait éviter une nouvelle escalade et continuer à exercer des pressions sur Taïwan en interférant avec les lignes d'approvisionnement. Si cela devait créer une panique et un sentiment de résignation à Taïwan, ce serait une aubaine pour Xi.

En capturant les îles Pratas, la Chine pourrait faire d'une pierre plusieurs coups. Par exemple, un succès pourrait servir à consolider l'emprise de Xi sur le PCC. En tant que telles, les îles sont un point d'ignition potentiel qui doit maintenant être porté à l'attention des États-Unis, du Japon et d'autres pays démocratiques.

 

Bodou Chang









Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:





+ DE NEWS


FACEBOOK

Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb

ANNONCEURS


Voyants, medium, astrologues, guérisseurs...
L'amour, la chance, le succès, la mort, le bien-être personnel, l'harmonie familiale, le mauvais œil.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest