Quantcast
Sommaire
EditoWeb MagaZine
Découvrez sur EditoWeb Magazine une plongée captivante dans l'actualité et la littérature, avec des commentaires pointus, des œuvres littéraires variées de la science-fiction au polar, au fantastique à l'ésotérique

référencement Google et Google Actualités



France
13/06/2024 - 13:04

Fascisme et immigration

Le lien entre fascisme et immigration est un thème récurrent dans l'histoire politique, particulièrement en France. Le fascisme, en tant qu'idéologie, se caractérise par un nationalisme extrême, un autoritarisme et une opposition aux idéologies libérales et communistes. Explorons les grandes lignes de cette idéologie qui n'est pas sans rappeler les heures sombres de l'Europe au XXème siècle.



Le lien entre fascisme et immigration est un thème récurrent dans l'histoire politique, particulièrement en France. Le fascisme, en tant qu'idéologie, se caractérise par un nationalisme extrême, un autoritarisme et une opposition aux idéologies libérales et communistes. La question de l'immigration est souvent utilisée par les mouvements fascistes et d'extrême droite pour mobiliser leurs bases et justifier leurs politiques. Voici un aperçu de cette relation :

Années 1920-1930 : Premières réactions anti-immigration

1. Le Faisceau et les Croix-de-Feu: Ces mouvements commencent à évoquer des discours nationalistes et xénophobes, critiquant l'immigration comme une menace à l'identité nationale et à la cohésion sociale.

2. L'Action Française: Ce mouvement monarchiste et nationaliste voit l'immigration, notamment juive et italienne, comme une menace pour la pureté ethnique de la France.

Années 1930-1940 : L'immigration comme bouc émissaire

1. La Cagoule et le PPF: Ces groupes fascistes et collaborationnistes intensifient les discours xénophobes, ciblant particulièrement les réfugiés politiques, les communistes étrangers, et les Juifs.

2. Le Régime de Vichy: Le gouvernement de Vichy met en œuvre des politiques antisémites et anti-immigration, expulsant et persécutant les Juifs et d'autres groupes perçus comme étrangers.

Période post-Seconde Guerre mondiale

1. Épuration et nouveaux discours: Après la guerre, bien que le fascisme soit largement discrédité, les discours anti-immigration persistent dans certains cercles d'extrême droite.

2. Jeune Nation et Occident: Dans les années 1950 et 1960, ces groupes néo-fascistes continuent à exploiter la question de l'immigration, en particulier dans le contexte de la décolonisation et de l'arrivée de migrants des anciennes colonies françaises.

Fin du XXe siècle et XXIe siècle

1. Le Front National (FN): Fondé par Jean-Marie Le Pen en 1972, le FN fait de l'immigration un de ses thèmes centraux. Le Pen utilise une rhétorique xénophobe pour attirer les électeurs mécontents de la situation économique et sociale. Le FN stigmatise particulièrement les immigrés d'Afrique du Nord et les musulmans.

2. Rassemblement National (RN): Sous la direction de Marine Le Pen, le parti tente de se « dédiaboliser » en modérant son discours, mais l'immigration reste un thème clé. Le RN prône des politiques de restriction de l'immigration et associe souvent immigration et insécurité.

3. Groupes identitaires et néo-fascistes: Divers groupes marginaux continuent de promouvoir des idées xénophobes et racistes, souvent en lien avec l'immigration. Des mouvements comme Génération Identitaire dénoncent ce qu'ils appellent le « grand remplacement », une théorie conspirationniste sur le remplacement des populations européennes par des immigrés non européens.

Immigration et polarisation politique

1. Débats contemporains: La question de l'immigration continue de polariser le débat politique en France. Les partis d'extrême droite exploitent les peurs et les frustrations liées à la mondialisation, aux crises économiques et aux questions de sécurité pour justifier des politiques d'immigration restrictives.

2. Réponses institutionnelles: Les gouvernements successifs, même ceux issus de la droite traditionnelle ou de la gauche, ont durci les politiques d'immigration en réponse à la pression populaire et politique, mais sans adopter le discours ouvertement xénophobe des mouvements fascistes.

Le lien entre fascisme et immigration en France illustre comment les mouvements nationalistes et autoritaires utilisent l'immigration comme un outil de mobilisation et de division. Ce thème reste un enjeu majeur de la politique française contemporaine, influençant les élections et les politiques publiques.

Henri Vario-Nouioua



Lu 228 fois






Nouvelles, textes, poèmes et fictions | Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League



+ de News

Guerre en Ukraine


Facebook
Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb


Publicité
Voyants, medium, astrologues, guérisseurs...
L'amour, la chance, le succès, la mort, le bien-être personnel, l'harmonie familiale, le mauvais œil.


Partagez vos posts dans notre rubrique Courrier des Lecteurs

PUBLICATION IMMÉDIATE